Agriculture : les travailleurs réclament leurs droits à la santé et à la sécurité

Agriculture : les travailleurs reclament leurs droits a la sante et a la securite

En France, les agriculteurs et surtout les travailleurs dans les bananeraies se plaignent de leurs conditions de travail trop pénibles et dangereuses pour leur santé. Un atelier visant à faire respecter ces droits sera donc organisé le 15 novembre prochain à Montreuil.

Les enjeux de l’atelier

Le secteur de l’agriculture regroupe des millions de travailleurs en France. Selon les spécificités de leurs activités, ils sont exposés à divers risques dont les plus alarmants sont ceux dont souffrent les travailleurs des bananeraies.

En tant que fruit le plus échangé au monde, la culture de la banane implique des heures de travail excessifs et l’usage en grande quantité de pesticides. Deux critères qui favorisent la déshydratation des salariés sans compter la fatigue, l’intoxication aux produits chimiques ou encore les risques accrus d’accidents corporels et maladies professionnelles.

Pour alerter les employeurs, l’atelier santé et sécurité du 15 novembre se focalisera sur deux textes principaux à savoir :

la Convention 184 de l’OIT sur la santé et la sécurité dans l’agriculture adoptée en 2001

– la Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales. Ce document est en cours d’élaboration par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies

Divers participants seront présents pour débattre sur ces deux textes à savoir la CGT, les Artisans du Monde, ActionAid, BananaLink, la FNAF CGT et le CFSI.

Agriculture

Quelques préventions à prendre

A part les mesures qui découleront de ce dialogue social, les employeurs dans l’industrie de la banane sont d’ores et déjà invités à fournir, à leurs travailleurs, des équipements de protection et de prévention des risques.

L’usage de masque respiratoire permettrait, par exemple, de réduire leur exposition aux pesticides tandis que l’usage de gants de travail, de chaussures de travail ou de vêtements de travail appropriés les protégeraient des autres risques qu’ils peuvent contracter dans leur environnement de travail : piqûres d’insectes, coupures, … Abisco, un spécialiste en équipements garantissant la santé et la sécurité au travail, saura les orienter dans le choix des bons matériels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *