Remettre en route son tracteur de jardin après l’hiver

Comment entretenir son tracteur de jardin ?

Vu l’investissement qu’on a dû mettre dans l’achat du tracteur de jardin, il serait dommage de ne pas l’entretenir correctement. Un bon entretien rime avec une durée de vie plus longue et donc un meilleur amortissement pour ce véhicule. Il est alors conseillé de ne jamais négliger cette tâche qui s’avère au final facile. Voici comment s’y prendre …

Acheter un lève-tondeuse

C’est un outil indispensable puisque pour entretenir le tracteur-tondeuse, vous devez le soulever afin d’accéder à tous les éléments qui le composent. Le lève-tondeuse vous aidera à soulever la machine en toute sécurité et à l’immobiliser. Assurez-vous toutefois qu’il soit capable de supporter le poids de votre tracteur de jardin.

Il est conseillé de :

  • Amener le tracteur sur une aire assez vaste et sécurisée pour que vous puissiez procéder tranquillement à son entretien.
  • Soulever le tracteur-tondeuse à l’aide du lève-tondeuse : son utilisation est assez simple puisqu’il suffit d’avancer ou de reculer le tracteur sur le cadre à cric puis de tourner la manivelle pour faire monter le véhicule à la hauteur désirée.
  • Couper le contact du moteur si vous avez un véhicule diesel ou retirer le fil de bougie dans le cas d’un moteur à essence.
  • Mettre en place le bloque-lame pour pouvoir commencer l’entretien en toute sécurité.

Important : il est conseillé de ne jamais s’allonger sous le tracteur pour l’entretenir comme on le fait habituellement avec une voiture. Le mieux c’est de procéder depuis les côtés, car le risque que le véhicule vous écrase demeure malgré l’usage de l’instrument de levage.

Lire aussi – Quels sont les différents types de tracteurs tondeuses ?

Nettoyer le carter de coupe

Ce nettoyage doit être fait après chaque tonte afin de retirer l’herbe coupée qui est venue se coller dans les parois intérieures du plateau de coupe. Si vous ne le faites pas de manière systématique, l’herbe collée qui va pourrir sur place va endommager le métal rapidement et rendre le tracteur moins performant.

Pour retirer l’herbe, utilisez une spatule de nettoyage ou un grattoir télescopique pour racler le carter de coupe. Une fois que vous aurez réussi à enlever le plus gros de l’herbe, lavez le dessous et le dessus du plateau avec un jet d’eau ou un nettoyeur à haute pression. Cela permettra de retirer toutes les brindilles. La manipulation de la lance doit être faite avec quelques précautions. Vous devez éviter de diriger le jet d’eau vers les zones sensibles du véhicule comme les prises d’air moteur.

Pensez ensuite à déposer le panier de ramassage et faites le passer également au jet d’eau. Insistez bien sur les ouïes d’aération pour qu’elles puissent continuer de bien aspirer l’herbe coupée. Il faut aussi démonter le carter mulching pour le décaper.

Et puisque vous avez déjà le jet d’eau en main, profitez-en pour nettoyer également les roues et le châssis du tracteur-tondeuse.

Nettoyer le filtre à air

Le filtre à air a pour mission de filtrer les impuretés qui peuvent endommager le moteur. Pour l’entretenir, il faudra dissocier le filtre à air de la mousse filtre et d’y faire passer un coup d’air.

Notez que lorsque le filtre est trop encrassé, cette méthode n’est pas efficace. Le mieux serait alors de le remplacer par un neuf. Avant d’acheter, assurez-vous que le kit mousse filtre et filtre à air convient bien au modèle de tracteur que vous utilisez.

Faire la vidange de l’huile moteur

Un tracteur tondeuse autoportée doit subir une vidange après plusieurs heures d’utilisation. Pour ce faire, vous pouvez l’amener à une concession pour qu’un professionnel s’en occupe. Si vous avez l’esprit bricoleur, vous pouvez le faire vous-même. Il vous suffira de vous équiper des bons outils à savoir :

  • une seringue de vidange pour aspirer l’huile
  • un entonnoir avec filtre pour faire passer l’huile du moteur au jerrican
  • un jerrican pour récolter l’huile usagée
  • de l’huile moteur neuve à verser dans le réservoir d’huile

Une vidange régulière vous permettra de profiter pleinement de votre tracteur et de conserver un beau jardin.

Purger l’essence

La purge est importante surtout lorsque le tracteur de jardin n’a pas été utilisé sur une longue période. Cette tâche vise à retirer les résidus qui se sont déposés sur la face intérieure du réservoir, du système de carburation et du carburateur.

Si vous n’avez aucune notion de mécanique, mieux vaut confier cette tâche à un professionnel.

L’essence retirée pourra ensuite être utilisée pour la voiture. Il suffit de la verser dans le réservoir et elle va se mêler à l’essence qui y est déjà présente.

Lire aussi – Remettre en route son tracteur de jardin après l’hiver

Tracteur tondeuse John Deere

Entretenir les bougies

A force d’être encrassée, surchauffée, usée, fondue … la bougie arrive rapidement en fin de vie en cas de mauvais entretien. Pour la rendre plus durable, il faut la nettoyer et pour ce faire, il faut vous munir d’une brosse métallique spécialement conçue pour les bougies. Prenez ensuite les bougies une à une et brossez-les avec pour les désencrasser. Il faut souligner que les dépôts de combustion apparaissent plus vite en cas de mauvaise qualité d’huile ou de carburant. Ils peuvent aussi être favorisés par une longue période d’immobilité de la machine.

Une fois passée à la brosse, prenez la bougie et nettoyez-la avec un chiffon. Revissez-la ensuite en utilisant une clé à bougie. Il faut qu’elle soit maintenue fermement dans son emplacement.

Lire aussi – Tracteur tondeuse d’occasion, que faut-il regarder ?

Vérifier les courroies

Pour que le tracteur puisse continuer à bien rouler, il faut vérifier de temps à autre l’état des courroies. Ici, il n’y a pas d’entretien spécifique à faire, mais vous pouvez appliquer un anti-glissant dessus pour éviter que les courroies ne patinent sur les poulies.

La vérification doit être faite de manière systématique après une non-utilisation prolongée du véhicule. En cas de signes d’usure prononcés ou d’entailles, mieux vaut les remplacer pour éviter une casse prématurée.

Découvrez également – Tracteur à 3000 heures : quels points vérifier avant d’acheter ?

Affûter les lames

Au fil du temps, les lames de la tondeuse finissent par ne plus couper sec. Cela va avoir un effet désastreux sur l’état de votre gazon. Il faut donc penser à les affûter régulièrement, mais non pas de manière abusive. Des lames trop affûtées s’avèrent plus fragiles et peuvent éclater lorsqu’elles entrent en contact avec des pierres ou une racine robuste.

Pour l’affutage des lames, il faut commencer par tout désolidariser : lames, support et palier. Utilisez ensuite une meuleuse pour affûter les deux côtés de chaque lame pour qu’elles soient bien équilibrées. Durant l’affutage, assurez-vous que les lames ne surchauffent pas trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code