Quelle huile utiliser pour votre tracteur ancien ?

Quelle huile utiliser pour votre tracteur ancien ?
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 28 septembre 2018)

Garante de la longévité du moteur et de la diminution de la consommation de carburant, l’huile est indispensable au tracteur agricole. Il ne suffit toutefois pas de choisir une formule au hasard puisque son choix doit être fait minutieusement en fonction de la marque de votre tracteur, de ses besoins et de son ancienneté. Dans le cas d’un tracteur ancien, voici quelques huiles qui vous permettront d’en accroître les performances tout en protégeant son moteur.

L’huile pour tracteur, ce qu’il faut savoir

tracteur ancien

Avant de choisir une huile pour son tracteur, il est important d’en comprendre l’importance et l’utilité. Pour ce faire, il vous faudra comprendre et connaître :

  • Les différents types d’huiles existantes : minérale, synthétique et semi-synthétique
  • Les significations des termes utilisés pour désigner les huiles : 5W40, 10W40, …
  • Les différentes huiles multifonctions existantes
  • Les différentes huiles adaptées à chaque rouage du véhicule : moteur, transmission, système hydraulique, boîte de vitesse, …
  • Les normes existantes

Une fois tous ces domaines maîtrisés, choisir l’huile la plus appropriée pour votre tracteur sera un jeu d’enfant.

Les différents types d’huiles existantes

On distingue trois grandes catégories d’huiles à savoir :

  • L’huile minérale : cette dernière est la plus utilisée pour les tracteurs anciens. Elle est issue du raffinage de pétrole brut.
  • L’huile synthétique : elle est issue par le biais de différentes réactions chimiques
  • L’huile semi-synthétique qui rajoute à l’huile minérale des additifs spécifiques selon diverses propriétés. On retrouve notamment des huiles semi-synthétiques anti-corrosion, anti-usure, …

En règle générale, les huiles minérales sont conçues par les pétroliers eux-mêmes tels que Shell, Total, … tandis que les huiles synthétiques sont fabriquées par des industries de graissage. C’est pour cela qu’on retrouve, à part les marques pétrolières, d’autres marques telles que Igol, Unil, …

Que signifient les appellations données aux huiles ?

Quand on parle d’huile, que ce soit pour tracteur ou tout autre type de véhicule, on a souvent des appellations comme 5W40 ou encore 30W rattachées ensuite au nom de la marque du produit.

Si le nom de marque permet d’identifier le concepteur de l’huile, les autres termes se réfèrent à la viscosité de l’huile. La viscosité définit la résistance à l’écoulement de l’huile selon la température. De cette première définition, on peut distinguer deux types d’huile en fonction de sa viscosité à savoir :

  • Les huiles monogrades : ces liquides n’ont qu’une seule viscosité ce qui signifie que quelle que soit la température, la viscosité reste invariable. Au niveau des appellations, on aura donc des références telles que 30W. Elles sont souvent sur les tracteurs les plus anciens, généralement ceux qui datent d’avant 1960
  • Les huiles multigrades : ces dernières ont deux indices de viscosité et les appellations prennent ici la forme de 5W40, c’est-à-dire, un chiffre de part et d’autre le « W ». Le premier chiffre indique le grade de l’huile à froid tandis que le second indique le grade à chaud. Ces liquides sont aujourd’hui les plus courants, car plus appropriés aux nouveaux modèles de tracteurs

Quand la viscosité est indiquée par deux valeurs, voici ce qu’il faut comprendre :

  • Le W, se référant à « Winter » indique la viscosité de l’huile à froid c’est-à-dite la température à laquelle elle restera liquide. Ainsi, 0W est l’équivalent de -30°C, 5W l’équivalent de -25°C, 10W l’équivalent de -20°C, 15W l’équivalent de -15°C, …
  • Le deuxième chiffre qui vient après le W indique la viscosité de l’huile à chaud. Plus il est élevé, plus l’huile sera visqueuse (épaisse) et donnera de meilleures performances au moteur étant donné que ce dernier sera plus étanche. Toutefois, lorsque ce chiffre est plus bas, l’huile va exercer moins de pression sur le moteur ce qui est garant d’économies de carburant

Les huiles multifonctions

huile tracteur ancien

Sur un tracteur ancien, il est possible de choisir un type d’huile différent pour chaque rouage du système tout comme il est possible d’opter pour une huile multifonction. Cette dernière est surtout adaptée aux modèles anciens. En plus d’être pratique, elle est aussi économique et se stocke facilement.

Une huile multifonctionnelle peut se présenter sous diverses formes :

  • Il y a celles qui graissent à la fois le moteur, les freins, le système hydraulique et la transmission : dans cette première catégorie, on retrouve des huiles multifonctions 10W40 et 15W40
  • Il y a celles qui ne font pas la différence entre moteur diesel et moteur essence et ce, avec ou sans turbo : on y trouve également des huiles 5W40, 10W40 et 15W40. La première rend le moteur plus performant et lui offre une meilleure protection. La deuxième rend l’engin plus stable même à haute température, évite les dépôts, offre une meilleure protection des pièces contre l’usure et réduit la consommation de carburant. La troisième s’écoule plus facilement et offre une protection accrue au moteur même lorsque ce dernier est régulièrement soumis à des conditions extrêmes
  • Il y a celles qui graissent quelques rouages spécifiques de l’engin : ces dernières ont été conçues pour renforcer la résistance à l’abrasion. On peut y distinguer l’huile de transmission combinée qui peut également graisse les freins immergés et le système hydraulique, l’huile transmission 80W90 qui graisse la transmission, les différentiels, le transfert et la boîte de vitesse et enfin, l’huile hydraulique combinée qui agit sur l’embrayage, les freins, le système hydraulique et la boîte de vitesse

Découvrez aussi :

Choisir l’huile en fonction de chaque rouage de l’engin

Si aucune huile multifonctionnelle ne semble convenir à votre tracteur ancien, pensez à choisir une huile spécifique à chaque rouage de l’engin. Pour faire le bon choix, voici quelques conseils à adopter :

  • Pour le moteur diesel :

Si le tracteur date d’avant 1985, mieux vaut choisir une huile de type SAE30W qui est plus adaptée aux moteurs anciens et aux régimes lents allant de 1000 à 1800 t/mn.

Si le tracteur date de 1985 à 2000, mieux vaut opter pour une huile 15W40 minérale plus adaptée au régime rapide allant de 2000 à 2300 t/mn.

Le type 15W40 synthétique ou le 10W40 synthétique peuvent également être utilisés, mais seulement si le tracteur date d’après l’année 2000.

  • Pour le système hydraulique :

Dans le cas où le système hydraulique partage le même réservoir avec le pont et la boîte de vitesse, il est conseillé d’opter pour une huile multifonctionnelle de type 15W40.

Dans le cas où il dispose de son propre réservoir, mieux vaut opter pour l’huile hydraulique HV46.

Attention, pour certains modèles de tracteurs comme le Ferguson 8N ou de type TEF, l’huile 80W90 serait plus appropriée.

  • Le boîtier de direction :

Ici, vous pouvez opter pour de la graisse multi-usage, une huile de type 85W140 ou encore une huile 80W90.

  • La boîte de vitesse :

L’huile multifonctionnelle 15W40 serait plus adaptée si la boîte a un réservoir commun avec le système hydraulique ou si l’engin est équipé d’une boîte de vitesse Powershift de première génération.

Dans le cas où il est pourvu d’une boîte de vitesse classique, l’huile 80W90 de boîte est plus appropriée.

Enfin, pour trouver l’huile la plus adaptée à un tracteur ancien, vous pouvez également vous référer aux préconisations des constructeurs inscrites sur le manuel d’entretien du véhicule. Sur ce document, ils indiquent clairement les types d’huiles adaptés à l’engin et à tous ses rouages.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *