Quels sont les différents types de tracteurs tondeuses ?

Quels sont les différents types de tracteurs tondeuses ?

Investir dans une tondeuse à gazon est fortement conseillé lorsqu’on a une grande pelouse. Cette machine, considérée comme un tracteur, vous permettra de l’entretenir sans trop vous fatiguer. La tonte est aussi plus rapide. Avant d’acheter, veillez toutefois à choisir le bon modèle, car on trouve différents types de tracteurs tondeuses sur le marché. Pour quel modèle investir et pourquoi ?

Les tracteurs tondeuses manuelles

Ce modèle est dépourvu de batterie et de moteur. Il faudra que vous le poussiez pour qu’il puisse avancer et se mettre à tailler le gazon. Il est doté d’une lame hélicoïdale pour couper les herbes qui dépassent.

Même si la tondeuse à gazon manuelle est facile à utiliser, elle nécessite quand même un certain effort de votre part. Pour ne pas vous tuer à la tâche, le gazon devant être taillé deux ou trois fois par mois, n’achetez ce modèle que pour entretenir une pelouse de 300 m² tout au plus.

Dans le cas où vous devez vous absenter régulièrement pour plusieurs semaines, voire mois, la tondeuse manuelle n’est pas faite pour vous. Pourquoi ? Parce que durant votre absence, les herbes auront sûrement poussées or, cette machine s’avère peu efficace contre les hautes herbes.

Notez toutefois que c’est le modèle écologique par excellence. Il se range aussi facilement dans un petit espace et ne nécessite pas d’entretien coûteux. Et puisqu’on parle de coût, c’est le modèle le moins cher sur le marché. Comptez entre 50 à 100 euros pour en acheter.

Lire aussi – Que faut-il faire pour être agriculteur ?

Les tracteurs tondeuses électriques

Dans cette catégorie, on distingue deux modèles :

  • Les tondeuses électriques sans fil qui fonctionnent grâce à une batterie rechargeable
  • Les tondeuses filaires qui doivent être branchées sur une prise électrique pour fonctionner

Si vous optez pour un modèle sans fil, assurez-vous d’investir dans une tondeuse proposant une autonomie appréciable. Vous ne voudrez sûrement pas avoir à interrompre la tonte pour recharger la batterie plusieurs fois.

Si vous comptez choisir un modèle filaire, il est important de s’équiper d’une rallonge, de préférence avec un enrouleur, pour que la tondeuse puisse fonctionner même dans la partie la plus reculée du jardin.

Les tondeuses électriques sont idéales pour les terrains allant de 300 à 600 m². Selon la puissance, le modèle et la marque qui vous intéresse, le prix oscille entre 100 à 300 euros.

Tracteur agricole: Tout savoir sur le tracteur agricole

Les tracteurs tondeuses thermiques

L’avantage avec la tondeuse thermique c’est que vous n’avez pas de fil à traîner derrière vous, pas de batterie à recharger et pas d’autonomie à surveiller. Comment le faire fonctionner dans ce cas ? Il vous suffit d’avoir de l’essence, car il est équipé d’un moteur 4 temps. Cela signifie que tant que vous aurez de l’essence dans son réservoir, la machine pourra fonctionner.

Contrairement au modèle manuel, le modèle thermique n’est pas écologique, mais il est assez puissant pour qu’on puisse tondre jusqu’à 2 000 m² de pelouse. Et contrairement au modèle électrique, le modèle thermique est très bruyant et doit, en plus, être entretenu régulièrement. Aussi, pour décupler sa performance, pensez à l’utiliser sur un terrain plat.

Pour acquérir ce type de tondeuse, il faut prévoir un budget situé entre 150 à 1 200 euros en fonction du modèle.

Les tracteurs tondeuses autoportées

Les modèles autoportés sont ceux que l’on peut vraiment qualifier de tracteur tondeuse. Pour cause, ils prennent la forme d’un vrai tracteur avec le siège de conduite et le volant pour diriger l’appareil.

L’avantage avec la tondeuse autoportée c’est qu’elle est plus performante grâce à une largeur de coupe importante. Elle est aussi plus confortable à utiliser puisqu’au lieu de pousser derrière sur toute la surface du gazon, il vous suffit de vous asseoir à bord et de vous laisser conduire. Enfin, elle est systématiquement pourvue d’un bac de ramassage ce qui vous évitera de refaire un nettoyage par la suite.

Malgré ces points forts, on lui compte quand même quelques défauts. Premièrement, elle nécessite un entretien régulier et deuxièmement, elle consomme beaucoup de carburant. Pour l’utiliser, il faut donc avoir le budget pour surtout qu’à l’achat, elle coûte entre 1 200 à 2 500 euros.

Lire aussi – Tracteur tondeuse d’occasion, que faut-il regarder ?

Les tracteurs tondeuses automatiques

La tondeuse automatique est un petit concentré de technologies qui ne nécessite même pas votre présence pour fonctionner. Il s’agit souvent d’un appareil connecté que vous pourrez commander à distance depuis votre smartphone grâce à une application dédiée.

Pour l’utiliser, il vous suffit de l’activer et de le mettre en marche. Ses capteurs vont ensuite le faire avancer grâce à un quadrillage du terrain. Lorsque ses capteurs lui signalent que toute la pelouse a été tondue, la tondeuse revient d’elle-même sur son socle. Ce dernier lui sert aussi de base de chargement.

La tondeuse automatique peut tailler une vaste surface de terrain, mais elle est plus lente qu’un modèle autoporté. Mais puisqu’il vous suffit seulement de l’actionner pour qu’elle se mette au travail, elle ne vous demandera pas beaucoup de temps. Depuis votre smartphone, vous pouvez la commander à tout moment en fonction des besoins.

Pour acheter une tondeuse automatique, il faut prévoir entre 500 à 1 700 euros.

Bons à savoir

Les modèles cités ci-dessus sont les principaux types de tracteurs tondeuses existants. Il existe toutefois d’autres points qui peuvent les dissocier et qu’il faudrait vérifier avant l’achat. Parmi eux, on attire particulièrement votre attention sur le bac de ramassage.

Quand on achète une tondeuse, on néglige souvent ce critère or, il est essentiel pour le confort d’usage. Ce qu’il faut savoir c’est que le modèle manuel est dépourvu de bac donc il faudra revenir sur le terrain pour ramasser les déchets verts. Quant aux autres modèles, ils peuvent être équipés de différents systèmes tels que :

  • Le bac de ramassage qui stocke les herbes coupées. Dans ce cas-ci, vous devrez vider le sac de stockage une fois que vous aurez fini la tonte ou même en cours de route si le sac se remplit trop vite. Il est généralement nécessaire de le vider manuellement, mais certains bacs proposent un vidage automatique.
  • Le système d’éjection latérale ou par l’arrière. Une tondeuse proposant cette fonction coupe l’herbe puis le rejette sur le côté ou par l’arrière de la machine. Il ne stocke donc pas les déchets verts ce qui vous contraint à revenir ensuite pour les ramasser manuellement.
  • Le système dit « mulching » : les appareils les plus performants utilisent cette technique. Pour éliminer les déchets verts, l’appareil déchiquette très finement les herbes coupées pour ensuite les éjecter sur le gazon. Vu leur taille, il sera impossible de les ramasser, mais rassurez-vous, ils seront quasi-invisibles ainsi éparpillés sur la pelouse. Ils lui serviront même d’engrais naturel.

Par ailleurs, il est conseillé d’utiliser votre tondeuse précautionneusement, quel que soit le modèle acquis. En effet, il se peut que des pierres soient avalées avec les herbes coupées et endommagent le système. Il faut également faire attention lorsque le terrain à tondre n’est pas vraiment plat et présente divers obstacles. Dans ce dernier cas, investissez dans une tondeuse dotée de lames en tôle d’acier. Ces dernières sont plus résistantes aux chocs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code