Tracteur ancien à vendre : astuces pour connaître sa valeur actuelle

tracteur agricole ancien
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 28 septembre 2018)

Vous avez un ancien tracteur dont vous ne vous servez plus, mais qui peut encore servir à d’autres ? Pourquoi ne pas le vendre ? Pour ce faire, il vous suffit de publier une annonce sur des sites en ligne spécialisés ou dans des magazines relatifs à l’univers du tracteur. Une fois toutes les informations concernant le véhicule citées, il ne vous reste plus qu’à apposer le prix auquel vous souhaitez le céder. Comment savoir toutefois si vous avez mis un prix répondant à la valeur actuelle de votre engin ou si vous êtes monté un peu trop haut ou descendu un peu trop bas ? Voici quelques astuces pour mettre le juste prix.

D’abord, savoir comment sont fixés les prix

ancien tracteur

Le prix des tracteurs d’occasion dépend entièrement de l’offre et de la demande. Si votre modèle de tracteur est très recherché, vous pouvez en obtenir un bon prix, mais dans le cas contraire, il faudra s’aligner au prix le plus juste. Par « juste prix », on doit l’établir en fonction de :

  • l’état général de l’engin à vendre que ce soit l’extérieur ou l’intérieur
  • aux éventuelles réparations que le futur acheteur devra effectuer pour une remise en marche ou de petites réparations sur son aspect extérieur

Ensuite, avoir une idée de la fourchette de prix appliqué aujourd’hui

Une fois que vous avez fait une révision complète de votre tracteur, il faudra estimer un prix de vente. Toutefois, si cela reste encore assez flou, vous pouvez vous rendre sur les sites d’annonces pour avoir une idée des tarifs aujourd’hui appliqués dans la catégorie des machines agricoles à laquelle appartient votre véhicule.

  • Sur les sites d’annonces sur Internet :

Sur Internet, de nombreux sites d’annonces sont disponibles, mais pensez à consulter les plus utilisés ainsi que ceux qui se réfèrent au monde agricole et aux machines agricoles. Ils vous permettent d’avoir un aperçu des tarifs demandés pour tel ou tel modèle.

  • Dans les magazines spécialisés :

Si Internet vous semble trop vaste pour se faire une idée précise des tarifs appliqués, vous pouvez aussi consulter les magazines se référant aux tracteurs ou aux tracteurs anciens. Ces derniers offrent beaucoup plus de précision et les prix affichés sont actualisés à la période sur laquelle vous souhaitez publier la vente.

  • Sur les forums spécialisés :

Toujours sur Internet, vous trouverez des forums réunissant des agriculteurs, des passionnés de machines agricoles et des professionnels agricoles. Leur sujet favori reste évidemment les engins agricoles donc n’hésitez pas à prendre conseils auprès d’eaux pour estimer la cote de votre tracteur agricole ancien. Ils n’hésiteront pas à vous donner des fourchettes de prix selon leur expertise dans le domaine et leurs découvertes durant les foires et manifestations agricoles.

  • Dans les évènements agricoles :

Si dans votre région se tiennent des évènements autour de l’agriculture, pensez à vous y rendre pour découvrir des nouveautés dans ce domaine et rencontrer des professionnels pouvant estimer clairement la valeur de votre tracteur. Et si vous avez de la chance, peut-être y rencontreriez-vous des acquéreurs potentiels donc pensez à emporter des clichés clairs du véhicule avec vous avec toutes les informations le concernant. Il serait dommage de laisser filer une opportunité sous prétexte que vous avez oublié la marque du tracteur.

  • Auprès des clubs de passionnés et collectionneurs :

Quoi que vous en pensiez, il existe réellement des clubs de passionnés de tracteurs et de machines agricoles. Certains collectionneurs sont également friands de ces véhicules donc si vous en connaissez, n’hésitez pas à prendre conseils auprès d’eux. En tant que professionnels, ils ont l’œil pour dénicher les bonnes occasions ce qui vous permettra d’avoir une idée de prix.

  • Utiliser des outils d’estimation de cote de tracteurs anciens :

Oui, à l’image d’Argus pour les voitures d’occasion, il existe un outil qui estime la cote des tracteurs d’occasion à savoir Tractocote. Cet outil existe depuis 2013 et est mis à jour tous les ans pour actualiser les prix et les offres du marché d’occasion. Aujourd’hui, elle regroupe plus d’une centaine de marques avec des milliers de modèles d’engins agricoles. Vous y trouverez sûrement un sosie du tracteur dont vous souhaitez vous débarrasser ou du moins, un modèle de la même famille. Pour information supplémentaire, Tractocote s’intéresse surtout aux modèles conçus au cours du 20e siècle et plus précisément de la période allant de 1914 à 1989.

D’une manière générale, les tracteurs mis en vente sont estimés selon trois cotes différentes lesquelles dépendent de son état :

  • Une cote qui se réfère à son état « sortie de grange »
  • Une cote moyenne qui se réfère à un tracteur « dans son jus »
  • Une cote + qui se réfère à un tracteur restauré

Par ailleurs, une astuce pour connaître si le prix que vous avez en tête est correct ou non est de vous référer aux offres semblables. Essayez de savoir depuis combien de temps elles sont en ligne. Si cela fait plusieurs mois qu’elles sont publiées et qu’elles ne sont toujours pas vendues, cela peut signifier que le prix proposé est trop élevé.

Enfin, publier une offre attractive et visible

tracteur

Après la révision générale de l’engin à vendre et une fois que vous aurez un aperçu clair de sa fourchette de prix, vous pouvez publier l’offre de vente. Pour que l’annonce soit vue et lue par le plus grand nombre, il vous faut la soigner. Dans ce contexte, pensez à :

  • Rendre l’annonce facile à lire et à comprendre
  • Y insérer toutes les informations concernant le véhicule : marque, année de fabrication, spécificités et caractéristiques techniques, …
  • Mentionner clairement quelles sont les réparations qui attendent l’acquéreur : sur ce dernier point, il est conseillé de jouer la transparence pour ne pas tromper les clients. Cela leur permettra aussi de déterminer si le prix que vous demandez paraît juste face aux frais de réparation qu’ils devront encore débourser une fois la vente conclue
  • Publier l’annonce sur des supports connus : un site spécialisé est toujours plus consulté qu’un simple site d’annonce. Si vous optez pour la publication en ligne, assurez-vous de mettre l’engin dans la bonne catégorie pour que les clients potentiels puissent le trouver facilement. En ce qui concerne les concessionnaires, ils peuvent être utiles, mais les annonces qui leur sont confiées sont généralement moins visibles. Dans tous les cas, vous pouvez associer plusieurs supports pour avoir plus de chance de vendre rapidement
  • Soigner le visuel : oui il s’agit d’une annonce de vente, mais il faut quand même en soigner la présentation. Cela vous démarquera visuellement des autres annonces et les clients ne manqueront pas de remarquer votre offre même parmi tout un tas d’autres annonces
  • Demander une mise en avant de votre annonce : de nombreuses plateformes d’annonces proposent la mise en avant d’une annonce moyennant un petit supplément
  • Mentionner clairement vos contacts et tâchez de mettre des numéros de téléphone en service. Il faut également penser à décrocher rapidement les appels si vous voulez que l’on vous prenne au sérieux. Un client potentiel qui tombe sur une messagerie vocale ne pensera plus à revenir vous relancer

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *