Comment les activités agricoles affectent l’environnement ?

Tracteur tondeuse d’occasion, que faut-il regarder ?


4.5/5 - (6 votes)

Si vous avez un grand jardin, il serait plus confortable d’avoir un tracteur tondeuse pour la tonte de la pelouse. Il suffit de monter à bord de l’appareil, le démarrer et s’installer confortablement pour faire le travail. Au résultat, vous n’aurez pas à vous plaindre. Sur le marché, ce ne sont pas les tracteurs tondeuses qui manquent. Le souci réside dans son prix. Si votre budget ne vous permet d’acquérir un appareil neuf, vous pouvez vous tourner vers un modèle d’occasion. Pour ne pas regretter cet achat, voici quelques conseils pour bien choisir le tracteur tondeuse d’occasion. Avant de passer au paiement, il faudra bien comprendre l’utilité de cet engin.

A quoi sert le tracteur tondeuse ?

A quoi sert le tracteur tondeuse ?

Avant d’acquérir l’appareil, il faudrait comprendre à quoi il va servir. Le tracteur tondeuse, comme son nom l’indique, est utilisé pour tondre une pelouse, plus ou moins vaste selon les cas. Il ne s’arrête pas là, car il s’occupe également du ramassage de l’herbe coupée. Avec une tondeuse électrique ou thermique, vous allez passer des heures à faire le travail, ce qui ne sera pas le cas avec un tracteur tondeuse. Il va vous faire gagner du temps.


Découvrez aussi le robot tondeur

Pour un jardinier, la tonte de la pelouse, notamment dans un grand jardin, peut être pénible et le tracteur tondeuse va rendre la tâche plus facile. Si vous êtes convaincu que vous en avez besoin et que vous allez acquérir un modèle d’occasion, voici ce que vous devez regarder pour cet achat.

A lire – Tondre sa pelouse : prière de respecter les horaires réglementaires

L’état général de l’appareil

C’est son aspect extérieur qui va sauter aux yeux. Penchez-vous sur la carrosserie, les pneus et les lames. Ce tracteur tondeuse va générer des dépenses supplémentaires si les lames sont déjà en mauvais état et ne sont plus très affutées ou si les pneus ne sont plus très fiables.

Regardez aussi l’état des autres accessoires notamment le volant et le fauteuil de conduite. Si à ce stade, vous avez encore deux ou trois tracteurs tondeuses sous la main, considérez les autres paramètres pour faire pencher la balance vers un modèle.

Vous avez compris que pour cette vérification de l’état général de l’appareil, il serait judicieux de prendre le temps de contacter le vendeur et d’y aller sur place pour juger par vous-même l’état du tracteur tondeuse. Le vendeur peut très bien marquer dans la description de l’appareil « très bon état », mais ce ne sera pas toujours le cas.

Lire aussi – Que faut-il faire pour être agriculteur ?

L’état du moteur

Vous ne devez pas négliger l’état du moteur : n’hésitez pas à bombarder le vendeur de questions. Comprenez que si le moteur n’est plus en très bon état, l’appareil risque de ne pas fonctionner correctement et de tomber en panne après quelques semaines. Renseignez-vous sur la puissance, le type et la performance du moteur. Si vous n’êtes pas vraiment un grand connaisseur dans ce domaine de la motorisation, faites-vous conseiller par quelqu’un de votre entourage qui s’y connaît. Vous pouvez même prendre l’avis d’un mécanicien professionnel pour ne pas regretter cet achat.

Essayez aussi de savoir combien de temps le tracteur tondeuse peut faire le travail sur telle ou telle superficie, ce sera un critère très important. Profitez-en pour demander au vendeur si l’appareil fonctionne normalement sur les terrains en pente. Si vous vous rendez chez le vendeur pour voir l’engin, un petit essai ne vous coûtera rien.

Cet essai doit vous permettre de tester les différentes fonctionnalités, de s’assurer de la maniabilité de l’engin et de son confort et surtout de vérifier que les éléments de sécurité (freins ou autres systèmes) s’enclenchent rapidement en cas d’obstacle ou de danger.

Lire aussi – Tracteur à 3000 heures : quels points vérifier avant d’acheter ?

Les différentes fonctionnalités de la tondeuse

Les différentes fonctionnalités de la tondeuse

C’est bien un appareil d’occasion, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut fermer les yeux sur les fonctionnalités. Il serait dommage de se retrouver avec un tracteur tondeuse qui ne peut pas faire correctement le ramassage de l’herbe coupée : ce sera du travail en plus. Parmi les fonctionnalités que vous devez vérifier, il y a aussi la gestion du carburant, la gestion du terrain à tonde et la gestion des déchets végétaux. Il se peut que ces fonctionnalités ne soient plus impeccables, car l’appareil a déjà été utilisé, mais il faudrait qu’ils soient au moins à une performance acceptable.

Lire aussi – Tracteur tondeuse et mini-tracteur agricole : que choisir ?

L’entretien de l’engin

Il faut comprendre que ce soit pour un modèle neuf ou un modèle d’occasion, vous serez obligé d’entretenir le tracteur tondeuse. Comme il s’agit d’un assez grand engin et comme il a déjà été utilisé, l’entretien peut être plus régulier et peut constituer un plus grand budget. Avant de vous décider sur le choix, questionnez le vendeur sur le mode d’entretien et aussi sur les pièces qui ont déjà été remplacés. Si vous vous déplacez pour voir de vos propres yeux l’appareil, faites-vous accompagner et essayez de détecter les petits défauts pour faire baisser le prix. D’ailleurs, si vous voulez que ce soit un tracteur tondeuse en bon état qui atterrisse dans votre jardin, vous devez prévoir un budget pour son entretien.

N’hésitez pas à demander à consulter le carnet d’entretien. C’est une précieuse mine d’informations puisqu’il recense toutes les réparations déjà effectuées sur le modèle qui vous intéresse. Il renseigne également sur les révisions faites et sur les différentes étapes à suivre pour entretenir l’engin correctement. Normalement, un entretien général doit être fait, au moins, deux fois par an avec une remise en état de la carrosserie. Si le vendeur s’en est acquitté comme il faut, le modèle d’occasion qui vous intéresse devrait vous servir encore pendant plusieurs années. Il ne faut toutefois pas se fier entièrement sur ce calepin, car les autres techniques citées plus haut doivent quand même vous permettre d’avoir une idée sur l’état du tracteur tondeuse.

Lire aussi –  Quelle huile utiliser pour votre tracteur ancien ?

Qu’en est-il des références des pièces détachées et des consommables ?

Avant de faire la recherche du tracteur, vous êtes peut-être passé sur les sites qui vendent des modèles neufs. Vous avez donc une idée des marques qui sont réputées. Vous pouvez donc diriger votre recherche sur cette base. Cependant, si un vendeur vous présente une marque que vous ne connaissez pas particulièrement, vous devez lui poser des questions sur les références des pièces détachées et des consommables. Vous imaginez si le tracteur tondeuse tombe en panne et que les pièces ne sont vendues qu’à l’étranger : le remplacement de la pièce ne sera pas si facile et tout ceci va représenter un budget à part.

Lire aussi – Quels accessoires choisir pour son tracteur tondeuse ?

Peu importe la marque du tracteur, vous devez bien demander le vendeur sur ces références. S’il vous dit qu’il n’a jamais touché à l’engin, vous devez mener une petite enquête de votre côté. Vous pouvez d’ailleurs vous rendre directement dans le magasin spécialisé en pièces détachées et accessoires d’engin pour le jardinage si vous pouvez trouver une pièce en particulier pour votre futur tracteur tondeuse. Si les pièces se trouvent facilement, vous avez le bon engin. Si on commence à vous expliquer qu’il faudra passer commande et attendre un ou deux mois pour le recevoir, posez-vous les bonnes questions.

En résumé …

L’achat d’occasion d’un tracteur tondeuse permet de faire de belles économies à condition d’avoir investi dans un modèle encore en bon état. Pour s’en assurer, résumons les points essentiels que vous devez vérifier avant de passer à la caisse.

  • La puissance de l’engin : on trouve différentes puissances sur le marché, mais votre décision sera fonction de la surface à traiter. Plus le terrain à tondre est grand et pentu, plus vous avez besoin d’un tracteur tondeuse puissant. A titre estimatif, un terrain de 2 000 m² nécessitera une puissance de 10 chevaux si vous souhaitez aller vite.

Lire aussi : Peut-on aller sur la route avec son tracteur tondeuse ?

  • Le pilotage du tracteur : optez pour un modèle facilement maniable pour gagner du temps. Une tondeuse dotée d’une transmission hydrostatique est, par exemple, très facile à utiliser surtout dans le passage de vitesse, mais bien sûr, tout dépend de votre expérience en matière de tondeuse.
  • La largeur de coupe : la vitesse de traitement du terrain dépend de la largeur de coupe. Si le terrain est très vaste (plus de 1 500 m²), une largeur de 100 cm (voire plus) serait plus intéressant, mais assurez-vous que le prix en vaille la chandelle. En effet, ce point fait généralement augmenter les prix donc si le vendeur vous demande une somme pouvant vous permettre d’acheter un appareil neuf, étudiez cette option avant d’investir dans le modèle d’occasion.
  • Le type de coupe : une tondeuse peut laisser l’herbe coupée derrière elle sur son passage, la récupérer dans un bac de récupération au fur et à mesure qu’elle avance ou la broyer pour la disperser sur le gazon en guise d’engrais (c’est le système dit mulching). Tenez compte de ce point, car dans le premier cas, vous aurez à repasser sur le terrain pour ramasser l’herbe ce qui n’est pas très pratique alors que dans les deux autres cas, un seul passage suffit.
  • Le confort à bord de la tondeuse : on n’y tient pas souvent compte et pourtant, c’est un critère essentiel. Durant l’essai, vous allez sentir si les vibrations sont bien absorbées, car sinon, la tonte risque d’être sportive et fatigante.

Dans tous les cas, voyez toujours plus d’un modèle avant de vous décider.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code