Comment les activités agricoles affectent l’environnement ?

Les outils connectés et les bandelettes nitrate au service des agriculteurs

Le travail manuel se réduit de plus en plus dans le secteur de l’agriculture. Après l’arrivée des tracteurs et autres engins agricoles, le secteur voit désormais apparaître des accessoires plus pratiques et des outils connectés. Leur objectif: alléger autant que possible le travail des agriculteurs tout en leur permettant de développer leur exploitation. Ces nouveautés les orientent petit à petit vers ce qu’on appelle l’agriculture de précision.

Qu’est-ce que l’agriculture de précision ?

agriculture intensive

Si les principes globaux restent inchangés (irrigation des sols, épandage d’engrais, désherbage …), les techniques, elles, se modernisent et surtout, se précisent.

L’objectif est aujourd’hui de permettre aux agriculteurs d’optimiser leur exploitation avec une utilisation raisonnée et précise de chaque produit et de chaque cm² de parcelle de terrain. L’ensemble des techniques proposées est concentré sur la rentabilité de leurs activités, mais pas seulement. Elles s’assurent également d’un plus grand respect de l’environnement.

Pour associer un meilleur rendement et une meilleure qualité de travail, de nombreux outils ont vu le jour. Parmi eux, il y a les bandelettes nitrate et les capteurs intelligents qui interviennent à différents niveaux du secteur.

Grâce à eux, les agriculteurs peuvent apporter de l’engrais à leurs cultures seulement lorsque cela est nécessaire, peuvent apporter plus d’eau à telle ou telle parcelle en fonction de leurs besoins, peuvent réagir rapidement en cas de maladie qui se déclare dans les champs et peuvent également mieux prendre soin de leurs animaux d’élevage durant le cycle d’exploitation.

Autrement dit, finie l’utilisation irraisonnée d’engrais, fini le gaspillage d’eau, finies les pertes induites par des informations récoltées trop tard … L’agriculture de précision apporte des informations précises et en temps réel pour pouvoir agir rapidement. Elle permet aux agriculteurs d’économiser, mais aussi de mieux prendre soin de leurs exploitations.

On sait tout qu’un excès d’eau dans les cultures peut ravager la récolte ou qu’un excès d’engrais est néfaste pour le sol et pour l’environnement sans compter le coût induit par ces excès. C’est pour éviter cela que ces outils ont été conçus.

À quoi servent les bandelettes nitrate dans l’agriculture ?

agriculture intensive

Les bandelettes nitrate servent à mesurer le taux de nitrates dans l’eau. L’objectif est de s’assurer que les agriculteurs utilisent ce produit de manière réfléchie, car un excès est néfaste pour l’environnement et pour la santé.

En général, le nitrate est naturellement présent dans le sol puisque le pourrissement des végétaux en produit. Sans apport de fertilisation, son taux reste autour de 15 mg/l ce qui reste correct.

Ce qui ne l’est pas c’est lorsque cette concentration frôle, voire dépasse les 50 mg/l. Or, ces dernières années, on en est très proche ce qui a fini par alerter les autorités. Il faut effectivement savoir qu’un taux de nitrate trop élevé dans l’eau entraîne une eutrophisation c’est-à-dire une modification du milieu naturel qui va nuire à la biodiversité. Quand ce phénomène commence, on voit une prolifération anormale d’algues vertes en surface de l’eau.

Pour ne pas en arriver là, la mesure du taux de nitrate dans l’eau doit se faire régulièrement surtout dans les zones à proximité d’exploitations agricoles. La raison est que les agriculteurs utilisent des engrais chimiques et des engrais de ferme produisant du nitrate pour fertiliser leurs cultures et ainsi accroître leur rendement. Cela est bien autorisé, mais tout excès est à éviter.

Lorsque le sol contient trop de nitrate, l’excès va être entraîné par les ruissellements de pluie ou d’eau d’irrigation jusque dans les nappes phréatiques ou les plans d’eau environnants. La mesure grâce aux bandelettes nitrate va alors permettre de déterminer la concentration de nitrate dans ces plans d’eaux dont certains alimentent les habitations en eau potable. Retenez que le seuil maximal toléré dans l’eau potable est de 50 mg/l. Au-delà de ce seuil, l’eau est impropre à la consommation.

Grâce à ces bandelettes, il est possible de raisonner l’utilisation d’engrais pour éviter toute pollution des eaux. Et l’arrivée en masse d’objets agricoles connectés va davantage permettre de calculer très exactement la quantité d’engrais à utiliser sur chaque exploitation.

Quels sont les outils agricoles connectés mis à la disposition des agriculteurs ?

Chaque année, les agriculteurs voient arriver de nouveaux objets connectés leur permettant de faciliter leur quotidien. Parmi les gadgets qui suscitent l’engouement, on peut citer :

Le drone agricole:

Lorsqu’on gère des hectares de terrain, il devient difficile de déterminer de quoi chaque parcelle a besoin. On se contentait alors de les arroser de la même façon et d’épandre les engrais de la même façon, or chaque culture et chaque type de sol ont ses propres besoins.

Avec le drone agricole, l’agriculteur récolte les besoins exacts de chacune de ses parcelles et de chacune de ses cultures en quelques minutes. Les données permettent de faire le bilan sur l’état de santé des plants et de connaître les doses d’azote nécessaire centimètre par centimètre. En gros, il permet de déterminer la quantité d’engrais à répandre sur chaque parcelle de sorte à éviter tout excès de nitrate.

Le robot de désherbage:

C’est un gadget intelligent qui rime vraiment avec agriculture de précision. Grâce à ce robot, toutes les mauvaises herbes sont retirées des champs. Il a la capacité de distinguer les herbes à retirer des plants auxquels il ne faut pas toucher.

En parallèle, il vous évite de répandre des pesticides utilisés pour le désherbage dans les champs et il se charge aussi du binage des cultures pour une meilleure productivité.

Le pluviomètre connecté:

Grâce à cette station météorologique connectée, l’agriculture reçoit les conditions climatiques en temps réel sur son téléphone. Il reçoit également des données concernant l’état de ses parcelles ce qui lui permet de planifier les actions appropriées au cas par cas.

Cet appareil l’informe sur l’hygrométrie des champs, la pluviométrie et la température. Des données importantes pour tout agriculteur.

Les capteurs bovins:

Déjà utilisés par un grand nombre d’éleveurs, ces capteurs surveillent quotidiennement les animaux. Cette surveillance permet de piloter leur nutrition, leur productivité, leur reproduction et leur état de santé.

Ici, on se rapproche de l’élevage de précision puisque les éleveurs savent exactement quoi faire et quand agir.

Outre ces outils connectés, il faut aussi tenir compte des outils de pilotage numérique. Leur ensemble fait basculer les agriculteurs vers une agriculture numérique qui ne déplaît pas aux jeunes d’aujourd’hui. Ayant grandi avec la technologie, ces agriculteurs « geek » utiliseront très prochainement des outils toujours plus évolués, mais respectueux de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code