tout savoir sur l'utilisation du rotavator

Comment utiliser un Rotavator ?

« Rotavator » est un terme qu’on utilise aussi pour désigner le motoculteur à fraise arrière ou la motobineuse. Dans la collection des engins agricoles, le Rotavator se reconnaît par ses deux roues agraires et des fraises arrières qui sont protégées du carter. Même si on le retrouve dans la collection des machines agricoles, un jardinier peut très bien l’utiliser. D’ailleurs dans cet article, nous allons vous expliquer son utilisation.

comment bien utiliser le rotavator

Ne pas confondre le Rotavator et le motoculteur

Ces sont tous les deux machines agricoles qui sont réservées à la préparation du sol. Cependant, à ce travail, ils ont bien des fonctions précises. C’est le motoculteur qu’on doit prendre si on veut labourer la terre. Le motoculteur a une charrue qui va retourner la terre en profondeur. Le Rotavator ou la motobineuse, quant à elle, fraise ou bine la terre grâce à ses fraises arrières. Le fraisage est une opération consistant à ameublir le sol en surface. Dans la collection des engins agricoles, vous pouvez aussi trouver la grelinette. C’est la machine qui sert à l’aération de la terre, mais elle ne retourne pas la terre. Notez bien que ces engins de par leurs fonctions et leurs conceptions ne s’utilisent pas de la même façon et dans ce dossier, nous allons plus nous pencher sur le Rotavator.

Lire aussi – Tracteur agricole : peut-on le conduire à 16 ans ?

Utiliser un Rotavator en toute sécurité

Peu importe l’engin agricole que vous avez dans la main, vous devez prendre quelques précautions lors de la manipulation. Pour la motobineuse en particulier, les lames des fraises sont très tranchantes, ce qui vous obligera à respecter certaines règles de sécurité. Avant de démarrer le moteur du Rotavator aussi, posez-vous pour lire et comprendre le guide d’utilisation et d’entretien livré par le fabricant. Si vous avez des doutes, questionnez un professionnel.

Avant l’utilisation

Avant même de sortir votre Rotavator au jardin, vous devez commencer par vous équiper. A vous d’analyser les risques auxquelles vous êtes exposés, mais en principe, vous devez porter des équipements qui pourront assurer votre protection contre les projections et aussi contre le bruit. Enfilez donc un pantalon long, des bottes, des gants, des lunettes de protection et un casque de sécurité.

Rendez-vous par la suite sur la zone à travailler. Enlevez tous les objets métalliques et les grosses pierres qui peuvent détruire les lames du Rotavator et qui peuvent vous blesser. Si vous allez travailler dans le jardin et si votre chien s’y trouve, il est conseillé de le déplacer le temps du travail. Vous pouvez maintenant sortir votre motobineuse, mais là, vous devez encore faire quelques vérifications avant de l’allumer. Si vous avez un rotavator électrique, contrôlez l’état du câble d’alimentation et installez correctement la rallonge que vous allez utiliser. Si vous avez une motobineuse thermique, mettez le carburant sur le moteur froid. Votre machine est prête, mais avant de commencer le vrai travail, laissez-la tourner pendant une minute. Ce petit laps de temps vous permettra de voir s’il n’y a pas de soucis techniques.

A découvrir également – Quelle huile utiliser pour votre tracteur ancien ?

c'est quoi le rotavator

Pendant l’utilisation

Quand vous utilisez ce Rotavator, n’appuyez pas trop fort sur l’accélérateur. Si vous avez besoin d’ajuster les mancherons, arrêtez-vous et éteignez l’appareil. Au cas où la zone à travailler très spacieuse, pensez toujours à garder une posture bien droite, avancez à une vitesse normale et respectez la distance requise entre l’engin et les poignées. Si une de ces conditions n’est pas respectée, vous allez vous retrouver avec un terrible mal de dos à la fin du travail. Quand vous arrivez sur une pente ou sur une descente, réglez votre position. Si la zone comporte une importante pente, il serait plus sécuritaire de porter des chaussures antidérapantes.

Il est déconseillé de travailler près des arbres, car les racines peuvent abîmer les lames de l’engin ou au contraire, les lames peuvent abîmer les racines. Dès qu’il y a un blocage et dès que vous heurtez un obstacle, éteignez le Rotavator et regardez les fraises. Lors du travail, notamment à chaque nouveau passage, veillez à régler la profondeur du binage.

Dossier – Quels sont les différents types de tracteurs tondeuses ?

Après le travail

Ça fait maintenant quelques heures que vous travaillez et on peut comprendre que vous avez envie de vous reposer. Avant de vous précipiter de rentrer pour un bain, il faudra nettoyer et entretenir le Rotavator. Pour le nettoyage, débarrassez-vous des résidus de terre et végétaux sur les fraises, les ailettes d’aération, sur le filtre à air, sur le carter et sur le châssis. Quand le moteur est à froid, regardez à nouveau les niveaux d’huile. Pour le nettoyage au niveau des fraises, munissez-vous d’un morceau de bois et après, passez un jet d’eau. Une fois les fraises sèches, n’oubliez pas la vaporisation avec un produit anticorrosif. Cette étape est très importante pour éviter que les fraises se rouillent.

l'utilisation du rotavator ou de la motobineuse

Si vous comptez range votre motobineuse pour un bon bout de temps et si vous ne comptez pas l’utiliser avant la prochaine saison, il faudra doubler d’efforts pour l’entretien. Si vous avez un modèle électrique, il faudra effectuer le dépoussiérage des ailes de refroidissement du moteur, le nettoyage du filtre à air et le graissage des éléments de fixation. Si vous vous connaissez en mécanique, allez jusqu’au démontage des fraises pour les nettoyer correctement. Il faudra également vaporiser les lames d’un produit spécifique. Pour l’extérieur, un coup de chiffon fera l’affaire. Vous pouvez par la suite ranger votre motobineuse dans un endroit aéré à l’abri de l’humidité. Si vous avez un rotavator thermique, il faut faire la vidange du réservoir d’essence et le nettoyage du carburateur. Ne laissez pas le carburateur à sec pour éviter la rouille et la condensation pendant cette période d’inutilisation. Mettez donc un peu de carburant et du stabilisateur de carburant. Pensez également à nettoyer les bougies. Terminez cet entretien avec le nettoyage des autres éléments, notamment le filtre à air, les fraises et l’extérieur de l’engin.

Ceci pourrait également vous intéresser – Comment défricher un terrain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code