les étapes pour bien débroussailler un terrain

Entretien d’un terrain : comment bien faire le débroussaillement ?


Il ne faut pas plusieurs mois pour que la nature reprenne ses droits. Si vous laissez donc votre terrain à l’abandon, les ronces et les mauvaises herbes viendront l’envahir. Pour que votre propriété ne se transforme pas en jungle, vous devez passer au débroussaillage. Il est à noter également qu’il s’agit d’une obligation légale. Dans ce dossier, nous allons vous expliquer comment bien débroussailler un terrain.

comment bien débroussailler un terrain

Le débroussaillement, une obligation légale

Pour votre sécurité et celle de vos voisins, le débroussaillement est une obligation légale dans les zones à risques et il ne faut pas confondre avec le défrichement. Cette obligation est soulignée par l’article L131-10 du Code forestier et ce texte définit le débroussaillement comme l’ensemble des opérations visant à réduire les combustibles végétaux de toute nature. Dans certaines régions, notamment les régions d’Aquitaine, de Corse, des Midi-Pyrénées et de Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce texte est appuyé par des arrêtés préfectoraux définissant les modalités de son exécution. Le non-respect de cette obligation peut vous exposer à une amende de 30 euros par m², au versement d’une franchise supplémentaire d’assurance de 5000 euros en cas de sinistre et même à un emprisonnement en cas d’incendie.


Même si la région dans lequel vous habitez n’est pas concernée par cette obligation, sa réalisation est dans votre intérêt. Cette opération va aider à limiter le développement d’un départ d’un feu accidentel. En cas d’incendie, si vous l’avez réalisé correctement, vous pourrez espérer que le feu se propage, qu’il augmente en puissance et les flammes atteignent les constructions.

A découvrir également – Comment utiliser un Rotavator ?

Comment procéder au débroussaillement ?

Pour cette opération, il faut se débarrasser des végétaux encombrants et aussi des végétaux qui sont susceptibles de s’enflammer. Vous devez donc enlever les buissons, les mauvaises herbes, les feuilles mortes, les branches par terre et le bois mort. Vous avez compris : c’est un grand travail qui vous attend, même si vous n’avez pas un grand terrain. Le débroussaillement doit alors se faire en plusieurs étapes.

Bien se préparer avant le travail

Pour vous faciliter le travail, vous pouvez vous munir d’une débroussailleuse. Avant de commencer, vérifiez l’état général de l’appareil et repérez le terrain pour dégager les objets durs comme les grosses pierres, les branches d’arbres et les fils de fer. Vous devez également porter des équipements de protection adaptés : enfilez un masque à visière, des gants et un casque antibruit. Vous pouvez également vous permettre de porter des chaussures de sécurité et des jambières de protection, car n’oubliez pas que l’agriculture est le second secteur le plus dangereux.

tout savoir sur le débroussaillement

 

S’occuper des végétaux au sol

On parle ici des ronces et aussi des mauvaises herbes qui sont au sol. Pour ceci, vous pouvez utiliser la débroussailleuse ou un sécateur aiguisé. Pour éviter que ces végétaux repoussent par la suite, vous pouvez arracher les racines depuis leurs souches. C’est physique et tout ceci représente du travail, mais c’est la garantie qu’ils ne repoussent plus.

A lire aussi – Comment utiliser un enfouisseur de pierre ?

Élaguer les arbres

Pour ce qui est de l’outil à utiliser, ceci dépend des dimensions de la branche à couper. Un sécateur ou un ébrancheur fera l’affaire si la branche a un petit diamètre. Si elle est un peu plus grande, vous pouvez utiliser une scie arboricole. Dans les cas des grosses branches, il faut une tronçonneuse. La branche ne doit pas être coupée trop proche du tronc et l’angle de coupe doit être à 90° de l’axe de la branche coupée. Si vous avez une grosse branche, il faut commencer par faire une incision de quelques centimètres en dessous de la branche. Faites une autre incision sur le dessus à quelques centimètres de l’incision du dessous. En vous rapprochant du tronc, faites une coupe finale.

Après chaque coupe, accordez-vous une petite pause pour dégager tous ces végétaux et toutes ces branches coupées. Vous pourrez ainsi voir l’avancement de votre travail et la zone dans laquelle vous devez poursuivre. Quand vous faites cette pause, si vous avez utilisé une débroussailleuse ou tout autre appareil, arrêtez le moteur et posez-la au sol. Ces déchets peuvent aller à la déchetterie, mais vous pouvez garder une partie pour la transformer en compost pour votre agriculture biologique.

Si vous avez un grand terrain en friche, vous avez compris que le travail sera fastidieux. Dans ce cas, vous pouvez demander l’aide d’un ami. Il est également possible de directement faire appel à une entreprise de débroussaillage et d’élagage. Elle a non seulement les équipements nécessaires pour faire le travail, mais elle vous enverra également une équipe, ce qui vous permettra d’avoir un terrain bien dégagé en une seule journée.

Lire aussi – Comment entretenir son tracteur de jardin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code