Quelles lunettes de sécurité choisir pour utiliser une tronçonneuse ?

Quelles lunettes de sécurité choisir pour utiliser une tronçonneuse ?


4.1/5 - (8 votes)

La tronçonneuse est un appareil à hauts risques, mais indispensable pour abattre et débiter du bois. Pour l’utiliser en toute sécurité, les travailleurs doivent porter des équipements de protection individuelle ou EPI. Parmi ces derniers, on trouve les lunettes de sécurité.

Pourquoi porter des lunettes de sécurité pour utiliser une tronçonneuse ?

Pourquoi porter des lunettes de sécurité pour utiliser une tronçonneuse ?

Durant l’abattage d’un arbre, des éclats, des copeaux et de la poussière de bois sont projetés dans tous les sens. Certains peuvent atteindre le visage et les yeux. Pour les protéger, le port de lunettes est obligatoire.


Attention, il ne s’agit pas de n’importe quelle paire susceptible de recouvrir les yeux, mais de lunettes de sécurité répondant à des normes strictes.

Autres équipements de sécurité à porter durant l’utilisation de la tronçonneuse :

Comment bien choisir ses lunettes de sécurité pour utiliser une tronçonneuse ?

Comment bien choisir ses lunettes de sécurité pour utiliser une tronçonneuse ?

Sur le marché, on trouve de nombreux modèles de lunettes de sécurité. Il est important de bien choisir le modèle à porter pour manipuler une tronçonneuse. Pour ce faire, il faut se baser sur différents critères.

A quel type de risques êtes-vous exposé ?

La projection de copeaux, d’éclats et de poussière de bois est un risque mécanique. Ces particules solides ne sont pas à négliger puisqu’ils peuvent atteindre la cornée et affecter le cristallin. Il est donc important de choisir une paire de lunettes contre les risques mécaniques.

Découvrez quelles assurances souscrire pour l’usage d’une tronçonneuse

A quelles normes faut-il se référer ?

Toutes les lunettes de sécurité commercialisées sur le marché européen doivent porter le marquage CE et globalement, elles répondent toutes aux exigences de la norme EN166. Néanmoins, selon les risques contre lesquels elles protègent et leur qualité, elles ont subi de nombreux tests pour être conformes à différents critères.

En ce qui concerne les lunettes de protection contre les risques relatifs à la tronçonneuse, vous devez choisir une paire respectant les exigences :

  • soit de la norme EN166:2001 : elle regroupe les exigences de base pour tous les dispositifs de protection des yeux et du visage à part ceux qui protègent contre le nucléaire, le rayonnement laser et les infrarouges à basse température.
  • soit de la norme EN1731:2006 : elle regroupe les exigences que doivent respecter les dispositifs de protection des yeux et du visage contre les risques mécaniques et/ou la chaleur. Ces dispositifs sont souvent grillagés. Ils sont efficaces contre les particules solides assez gros, mais pas contre les fines poussières. Il reste néanmoins possible de porter une autre paire de lunettes de sécurité par-dessous l’interface grillagée.

Comment interpréter les marquages sur les lunettes de sécurité ?

Dans la plupart des cas, les normes sont associées à différentes codifications. Chacune d’elles se réfère à des caractéristiques précises et découle de tests effectués, soit sur les oculaires (écrans), soit sur les montures. Voilà pourquoi on retrouve des marquages différents sur ces deux éléments d’une même paire de lunettes, sauf si les deux sont indissociables. Dans ce cas-là, le marquage apparaîtra seulement sur la monture.

Globalement, les marquages indiquent la performance et le champ d’application de ces dispositifs de sécurité. Ils se déclinent en une suite de chiffres et de lettres. Sur les montures, on peut lire la norme de conception du produit, mais cette dernière ne doit pas figurer sur les oculaires.

Les codes affichés sur les oculaires des lunettes de sécurité pour tronçonneuse

  • Filtres :
    • Filtre incolore contre les ultraviolets : 2C ou 2
    • Filtre incolore contre les infrarouges : 4
    • Filtre teinté protection contre les rayons solaires : 5 ou 6
    • LB1 à LB10 : filtre teinté protection laser

En ce qui concerne les lunettes de protection pour utiliser une tronçonneuse, la filtration courante choisie est celle qui protège contre les rayons solaires (5 ou 6).

Au critère « filtration » s’accompagne généralement un niveau de protection noté de 1.2 à 5.

  • Classe optique :

La classe optique se réfère à la fréquence où l’on doit porter les lunettes en fonction de la nature des tâches à exécuter. Elle est notée de 1 à 3 :

  • 1 : dispositif conçu pour un travail à hautes exigences visuelles et pour un port continu.
  • 2 : dispositif conçu pour un travail à exigences visuelles moyennes et pour un port régulier.
  • 3 : dispositif conçu pour un travail à exigences visuelles faibles et pour un port occasionnel et de courte durée.
  • La résistance mécanique :
  • A : les oculaires résistent à l’impact d’une bille de Ø 6 mm et de 0.86 g à 190 m/s.
  • B : les oculaires résistent à l’impact d’une bille de Ø 6 mm et de 0.86 g à 120 m/s.
  • F : les oculaires résistent à l’impact d’une bille de Ø 6 mm et de 0.86 g à 45 m/s.
  • T : les oculaires résistent aux températures allant de -5° à +55°C.
  • K : les oculaires ont reçu un traitement antirayures.
  • N : les oculaires ont reçu un traitement antibuée.
  • R : les oculaires ont un niveau de réflexion renforcée.
  • O : il s’agit d’oculaires d’origine.
  • ?: il s’agit d’oculaires de remplacement.
  • S : solidité renforcée.
  • Absence de symbole : solidité minimale.
  • Le marquage CE 0120.

Le marquage sur la monture des lunettes de sécurité pour tronçonneuse

  • Le logo du fabricant
  • La norme EN166
  • Le champ d’application spécifique :

Pour les lunettes de sécurité à utiliser durant la manipulation d’une tronçonneuse, le champ d’application spécifique peut être égal à :

  • 4 : contre les grosses particules de poussière >5 microns
  • 5 : contre le gaz et les fines particules de poussière > 5 microns
  • La résistance mécanique : on a les mêmes symboles que pour les oculaires à savoir A, B, F, T et S.
  • L’indication H pour les petites formes de tête.
  • Le marquage CE 0120.

Quel matériau choisir pour les oculaires de vos lunettes de sécurité ?

Le matériau des lunettes est un autre critère essentiel lors du choix d’une paire de lunettes de protection pour l’usage d’une tronçonneuse. Un mauvais choix de matériau est très dangereux, car certains peuvent se briser suite à un éclat de bois.

Pour travailler dans l’industrie du bois, les oculaires en polycarbonate sont conseillés. Ils sont résistants aux chocs et sont légers. Leur seul bémol c’est que leur résistance aux rayures est très faible or les rayures sont fréquentes lorsqu’on manipule du bois à longueur de journée.

La meilleure alternative reste le PNX. C’est un matériau qui offre une qualité optique impressionnante, qui résiste très bien aux chocs, qui est très léger et qui résiste mieux aux rayures que le polycarbonate.

En ce qui concerne les montures, elles peuvent être en métal ou en plastique. Le métal est robuste, mais est plus lourd. Le plastique, quant à lui, est léger et plus souple.

Quelle teinte d’oculaire privilégier ?

Sur le marché, on peut voir que les lunettes de sécurité peuvent avoir différentes teintes d’oculaire. Il ne s’agit pas d’un critère esthétique, mais d’un critère qui permet de donner une bonne visibilité aux travailleurs. Pour utiliser une tronçonneuse à longueur de journée, il faut privilégier :

  • Les oculaires à teinte claire : ils offrent une excellente visibilité et absorbent les rayons UV jusqu’à 99 %.
  • Les oculaires solaires : puisque l’abattage et le débitage du bois se fait généralement à l’extérieur, utiliser ces oculaires teintés peut être plus confortable pour le travailleur lorsqu’il doit œuvrer en plein soleil ou dans des conditions éblouissantes. Ces dispositifs ont une VLT (Visible Light Transmission) située entre 10 et 25 %. Pour information supplémentaire : les lunettes de sécurité dotées d’oculaires solaires doivent répondre à la norme EN 172.
  • Les oculaires photochromiques : ils s’adaptent à la luminosité de l’environnement. Sous la lumière UV, ils s’assombrissent automatiquement tandis que lorsque la luminosité diminue, ils s’éclaircissent automatiquement. Les bûcherons et autres travailleurs des espaces verts peuvent en avoir besoin puisque lorsqu’ils abattent un arbre en pleine forêt, la luminosité au sol est moins éblouissante et augmente au fur et à mesure que les arbres tombent et dégagent le ciel. La VLT de ces oculaires tourne autour de 50 %.

N’oubliez pas les éléments de confort

Même s’il s’agit d’un EPI, il ne faut pas négliger le confort apporté par les lunettes de sécurité puisqu’on doit les porter parfois pendant plusieurs heures. Parmi les éléments à retenir, on cite :

  • Les branches réglables pour ajuster facilement les montures de sorte à ce qu’elles s’adaptent à la forme de votre visage.
  • Le post nasal flexible antidérapant : généralement fabriqué en caoutchouc, il atténue le contact du dispositif avec le nez et le maintient bien en place même lorsqu’on transpire.
  • La cordelette pour que les lunettes ne tombent pas au sol lorsque vous les retirez.

Et comme pour toutes les lunettes, prévoyez des sprays nettoyants et un étui avec chiffon adapté pour ne pas les briser.

En résumé, le choix d’une paire de lunettes de sécurité pour l’usage d’une tronçonneuse doit être fait de manière logique. Au-delà des caractéristiques qu’on vient de citer, vous devez tenir compte des risques auxquels vous êtes exposé. Cela va vous permettre de choisir un EPI réellement performant et efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code