Tronçonneuse : quels gants de protection porter ?

Tronçonneuse : quels gants de protection porter ?


4.5/5 - (6 votes)

La manipulation d’une tronçonneuse nous expose à différents dangers pouvant être assez graves. Il suffit effectivement qu’une chaîne lâche pour que la machine en marche glisse vers une partie de notre corps. Les mains en sont les premières victimes d’où la nécessité de porter des gants de protection à chaque fois qu’on doit utiliser cet appareil. Quel type de gants doit-on choisir et pourquoi ?

Des gants anti-coupure pour la tronçonneuse

Des gants anti-coupure pour la tronçonneuse

Sur le marché, on trouve de nombreux types de gants de sécurité destinés aux professionnels. Chaque paire protège contre des risques précis. Voilà pourquoi il faut déterminer, en amont, les risques auxquels on est exposé avant de choisir le bon équipement.


Lorsqu’on utilise une tronçonneuse, le professionnel est beaucoup plus exposé aux risques de coupures d’où la nécessité de porter des gants anti-coupure, mais pas n’importe lesquels. Il existe des gants spécialement conçus pour ceux qui utilisent régulièrement la tronçonneuse. Ils font partie des gants de bûcheronnage, mais avec des caractéristiques qui lui sont propres.

Lire aussi – Tout savoir sur le casque antibruit et anti-projection pour tronçonneuse et espace vert

Les gants pour tronçonneuse, des gants pour bûcheron pas comme les autres

La tronçonneuse est un appareil que les bûcherons utilisent régulièrement. On se dit alors que n’importe quel type de gants bûcherons ferait l’affaire pour la manipuler. Grosse erreur, car même dans cette catégorie d’EPI (équipements de protection individuelle), il existe de nombreux modèles. On trouve notamment :

  • Les gants anti-coupure : certains protègent davantage la paume et les doigts, d’autres sont plus résistants à l’humidité et d’autres protègent aussi contre la chaleur.
  • Les gants de protection antichocs
  • Les gants de protection antidérapants
  • Les gants spécialement conçus pour la manipulation de la tronçonneuse

Il est donc important de déterminer les tâches à accomplir et les outils à manipuler avant de choisir les gants à porter. Quel que soit le modèle adéquat, n’oubliez pas de porter des manchettes anti-coupures pour protéger les avant-bras.

Quelles sont les spécificités des gants anti-coupures pour tronçonneuse?

Quelles sont les spécificités des gants anti-coupures pour tronçonneuse?

Les gants anti-coupures pour tronçonneuse sont dotés d’un renfort en fibres synthétiques de haute résistance. Ces dernières sont tressées dans plusieurs sens et en couches successives pour fournir une protection maximale à leurs utilisateurs.

En cas de contact accidentel avec la lame coupante d’une tronçonneuse, les fibres s’effilochent, mais ne se coupent pas. Elles ralentissent la progression de la chaîne ce qui fait que la lame n’atteint jamais la peau de la personne qui les porte.

Ces gants protègent aussi contre les perforations suite à des échardes, par exemple, et réduisent les vibrations émises par la machine. Il ne faut pas oublier que le contact continu avec des vibrations génère un trouble de la circulation sanguine. Sur le long terme, cela peut engendrer ce qu’on appelle la maladie de Raynaud.

Dans la majorité des cas, les renforts se situent au niveau de la paume et des doigts du gant, car ce sont les parties les plus vulnérables. Et sur certaines paires, seul le gant destiné à la main gauche est renforcé, car la grande majorité des bûcherons sont droitiers. Comme ils tiennent la tronçonneuse avec la main droite, la main gauche est plus exposée. Il existe néanmoins des modèles pour lesquels les deux gants sont renforcés. Ils offrent un maximum de sécurité et conviennent aussi bien aux droitiers qu’aux gauchers.

Très important :

Que vous soyez droitier ou gaucher, il faut toujours tenir la tronçonneuse avec les deux mains. Cela réduit grandement les risques de coupure. A compter de maintenant donc, évitez de tenir la machine avec une seule main tandis que l’autre tient la branche à couper. Un seul faux mouvement et la main qui tient la branche peut en subir les conséquences.

Gants de sécurité : attention aux normes

Lorsqu’on parle de gants pour bûcheron, de nombreuses normes s’appliquent. On peut notamment citer :

La norme EN 420

C’est la norme de base en matière de gants de protection puisqu’elle englobe les exigences générales en termes de sécurité à savoir :

  • Une forte résistance à l’eau ;
  • Une bonne ergonomie puisque les accessoires sont souples et faciles à utiliser ;
  • Une innocuité garantie : puisqu’ils ont un pH neutre, ils sont sans risque pour l’utilisateur ;
  • Une composition transparente : les matériaux utilisés pour leur conception doivent être mentionnés sur l’emballage, y compris les allergènes ;
  • Un marquage CE du produit : cela est obligatoire ;
  • Un respect des tailles européennes.

La norme EN 388

Cette norme se réfère à la résistance mécanique des gants anti-coupure. Les gants qui y répondent protègent contre divers types d’agressions telles que la déchirure, la coupure, la perforation et l’abrasion. Pour chaque agression encourue, les gants sont notés de 0 à 4 et de 0 à 5 pour les modèles protégeant contre la coupure. 0 indique le plus faible niveau de performance et 4/5, le plus haut niveau de performance.

La norme EN 381-7

Celle-ci se réfère aux gants anti-coupure proprement dits. Ils doivent être dotés d’une paume antivibratoire et de protections renforcées au niveau des métacarpes et des phalanges. On trouve deux variétés de gants anti-coupure :

  • Les gants de type A : le renfort de protection se situe uniquement au niveau des métacarpes c’est-à-dire sur le dos des phalanges. La surface protégée doit s’étendre sur une largeur de 110 mm et une hauteur de 120 mm au moins.
  • Les gants de type B : le renfort se situe au niveau des métacarpes et des autres phalanges sauf le pouce. La largeur de la surface protectrice est d’au moins 110 mm tandis que sa hauteur doit faire au moins 190 mm.

Quelles normes pour les gants de protection pour tronçonneuse ?

Quelles normes pour les gants de protection pour tronçonneuse ?

Comme on l’a souligné plus haut, il existe des gants spécialement conçus pour manipuler la tronçonneuse en toute sécurité. Ces derniers doivent répondre aux exigences, soit de la norme EN 381-7, soit de la norme EN 388, résistance à la coupure. Pour cette dernière, tâchez de choisir le niveau le plus élevé (à savoir le 5) pour une protection maximale en cas d’accident.

Ces deux normes sont aussi celles à vérifier à l’achat d’une élagueuse puisque cette machine est tout autant dangereuse que la tronçonneuse et émet aussi des vibrations.

A part vous protéger contre les coupures et les perforations, les gants de protection protègent aussi vos mains et vos doigts durant la manutention : transport des branches, déplacement des bûches …

Comment trouver la bonne taille de gants ?

Pour que la protection soit optimale, il est important de porter des gants dans la bonne taille. Cela permet d’avoir une meilleure dextérité et une bonne prise durant le travail. Pour savoir quelle taille vous convient, il faut d’abord prendre des mesures puis vous référer au tableau de concordance des tailles.

Pour obtenir les mensurations, il faut plier la main et mesurer le tour de la paume. La paume est plus large lorsque la main est pliée d’où l’importance de respecter ce détail. Une fois la mesure notée, référez-vous aux chiffres suivants :

  • Tour de la paume de main 15-19 cm : gants XXS ou de taille 6
  • Tour de la paume de main 19-20 cm : gants XS ou de taille 7
  • Tour de la paume de main 20-22 cm : gants S ou de taille 8
  • Tour de la paume de main 22-24 cm : gants M ou de taille 9
  • Tour de la paume de main 24-26 cm : gants L ou de taille 10
  • Tour de la paume de main 26-28 cm : gants XL ou de taille 11

Selon les marques, les équivalences peuvent changer donc renseignez-vous bien sur la méthode à appliquer durant la prise de mesure.

Enfin, il est bon de noter que d’autres normes existent lorsqu’on parle des gants de protection. Il y a, par exemple, la norme EN 511 qui protège contre le froid ou encore la norme EN 407 qui protège contre les fortes chaleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code