Quel équipement de protection pour débroussailler ?

Quel équipement de protection pour débroussailler ?


4.7/5 - (3 votes)

Vous prévoyez de faire des travaux de débroussaillement ? Il est à noter que le débroussaillement est une opération obligatoire pour tous les terrains qui se situent à moins de 200 mètres d’un bois, d’une forêt, d’une garrigue ou d’un maquis. Lors d’un débroussaillement, comme vous allez utiliser différents outils dont certains sont tranchants, vous devez assurer votre sécurité durant tous les travaux. Pour débroussailler, le port des équipements de protection est indispensable pour réduire les risques d’accident. Pour ce faire, voici les principaux équipements de protection individuelle que vous devez impérativement porter.

Les casques de sécurité

Casque de protection

Les techniques de débroussaillement engendrent des projections. Pour s’en protéger, vous devez obligatoirement porter un casque de sécurité. Cet accessoire offre une protection au haut du crâne. La majorité des casques de sécurité sont équipés d’une visière de protection.


La visière de protection sert à vous protéger des projections de corps étrangers dans le visage. En effet, en débroussaillage, la projection de coupeaux de bois est fréquente. Les travaux peuvent également provoquer des chutes. Vous pouvez également être amené à vous déplacer entre les branchages. Par conséquent, restez prudent et protégez le crâne contre les risques d’entaille et de choc.

Parfois, le casque est également doté d’un protège-oreilles en guise de casque anti-bruit. Ce dispositif réduit la pollution sonore que subit le travailleur sous la bruyance de la débroussailleuse, du coupe bordure ou du rotofil. Et bien évidemment, il est recommandé de toujours nettoyer chaque partie de votre casque après chaque utilisation.

Les tenues de protection

Pour bénéficier d’une protection maximale, votre tenue doit également être adaptée. Pour ce faire, plusieurs équipements sont à prévoir. Le port d’une tenue adaptée pour débroussailler est indispensable. Parmi les équipements de protection, vous aurez besoin de gants forestiers, de manchettes de protection, de pantalon ou salopette et de veste de forestier.

Ces vêtements sont dotés d’un maillage s’effilochant en cas de contact à la chaîne de tronçonneuse. Le maillage va bloquer la chaîne pour empêcher qu’elle ne vous blesse. En ce qui concerne les gants forestiers, ces accessoires offrent une protection pour vos mains et vos doigts. N’oubliez pas que ce sont les parties de votre corps les plus exposées au danger puisqu’elles se trouvent près de la chaîne de coupe.

Les manchettes de protection

Après avoir enfilé vos gants de protection, vous devez mettre vos manchettes de protection. Placez-les au niveau de vos avants bras par-dessus votre veste. Pour enfiler vos manchettes, vous aurez sûrement besoin de l’aide d’un partenaire. Ce qui est sûr que ces accessoires offrent une excellente protection, notamment grâce à la combinaison de leur revêtement à celui de vos habits permet d’avoir une épaisse couche de protection.

Les gants de protection

Les gants de protection

Pour protéger vos mains, le port de gants de protection est indispensable. Ils sont confortables et respirants pour vous permettre de débroussailler en toute sérénité. Grâce à leur dispositif anti-glisse se trouvant aux bouts des doigts et leur fermeture ajustable au poignet, les gants vous assurent une ergonomie et un confort durant vos travaux de débroussaillement.

Certains modèles sont particulièrement adaptés à l’utilisation d’outils à petites vibrations. Ce sont des accessoires incontournables durant la manipulation des tailles-haies ou des coupes-bordures.

Les chaussures de sécurité

S’il faut protéger les mains, il faut également assurer la protection des pieds durant le débroussaillage. Pour cela, vous devez vous munir de chaussures de sécurité. N’oubliez pas que vous devez faire extrêmement attention là où vous mettiez vos pieds. Vous risquez d’écraser des épines ou heurter une pierre. En plus de vous causer des blessures, cela peut ralentir la vitesse de votre travail.

Par conséquent, pour travailler plus efficacement, vous devez enfiler des chaussures de protection adaptées. Vos pieds seront protégés des risques de perforation, des chutes d’objets lourds sur les pieds ou en cas de chute. Ceci dit, il faudra bien les choisir. Vos chaussures de protection doivent offrir une protection et un confort.

Les lunettes de sécurité ou la visière

La protection des yeux est également importante pour travailler en toute sécurité. Pour ce faire, le port de lunettes de protection ou d’un masque équipé d’une visière est recommandé. Les lunettes préservent les yeux des projections durant le débroussaillement. Il existe de nombreux modèles sur le marché. Vous pouvez par exemple choisir les lunettes teintées pour vous protéger des rayons UV du soleil. Ces derniers peuvent brouiller votre vision durant les travaux.

Les protections auditives

Comme nous l’avons mentionné précédemment, certains casques sont équipés de protection auditive. Mais dans le cas où le vôtre n’en dispose pas, munissez-vous de bouchons auditifs ou d’un casque anti-bruit. Si vous allez utiliser appareils à moteurs tels que les tronçonneuses ou tondeuses, ces protections auditives sont nécessaires. Ces types d’appareils engendrent souvent des bruits assourdissants notamment les machines thermiques pour débroussailler. En vous munissant des bouchons auditifs, vous réduisez énormément les bruits atteignant vos oreilles.

Le harnais de protection

Le harnais fait partie des équipements indispensables pour débroussailler. Cet accessoire sert à supporter la charge de la machine. Mais pour qu’il soit efficient, il doit être parfaitement adapté à son utilisateur.

Un harnais de débroussaillage comprend :

  • Un renfort dorsal
  • Des sangles d’attaches dotées de protège-épaule
  • Une sangle ventrale
  • Une plaque pectorale
  • Un système de dégagement automatique
  • Une plaque fémorale
  • Un crochet de fixation
  • Un linguet de sécurité

Grâce à ses sangles et ses renforts, le harnais maintient le port droit de l’usager. Pour trouver un meilleur équilibre, il faut que le système d’attache se situe à la bonne hauteur. Aussi, pour une meilleure ergonomie et plus de confort, le crochet de fixation doit être placé à 10 cm en dessous de la hanche. La tête de la débroussailleuse doit être à une distance se situant entre 5 et 20 cm du sol.

Les outils de débroussaillement

Les outils de débroussaillement

Pour débroussailler un terrain, vous aurez besoin de l’un ou des matériels suivants. Il est à noter que chaque matériel est souvent doté d’un dispositif de sécurité.

  • La débroussailleuse portée.

Elle peut être en bandoulière ou en sac à dos pour faciliter la manipulation de l’appareil. Cet appareil est idéal pour les terrains en pente

  • Le coupe bordure

Il sert aux travaux de finition et de précision. Comme son nom l’indique, il permet de

  • Le rotofil

Tout comme le coupe bordure, le rotofil est surtout destiné aux travaux de finition.

A lire aussi – Quelle est la différence entre un rotofil et une débroussailleuse ?

  • La tondeuse débroussailleuse

Cette tondeuse vient à bout des ronces, des repousses d’arbustes et des broussailles. Vous pouvez également trouver des robots tondeuses.

  • La faux

Cet outil permet de couper rapidement les branches au niveau des grandes surfaces de terrain.

  • La machette

La machette sert à débroussailler et à tailler les arbustes.

  • Les serpes et croissants

Ce sont des outils de coupe à la main nettement efficaces.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code