Quand tailler les arbustes à feuillage persistant ?

Quand tailler les arbustes à feuillage persistant ?


4.3/5 - (3 votes)

Vous avez des arbustes à feuillage persistant dans votre jardin ? Vous vous demandez quand faire leur taille ? La taille est une étape incontournable pour maintenir vos arbustes en bonne santé. En effet, une taille régulière des arbustes leur confère une nouvelle jeunesse. Tailler les arbustes permet d’augmenter leur ramification notamment avec l’apparition de nouvelles branches.

Grâce à cette opération, vous pouvez également garder le contrôle sur l’espace emprunté par vos arbustes tout en améliorant leur allure. Une fois taillés, vos arbustes auront également une floraison plus abondante. Mais il faut réaliser la taille durant la période adaptée pour obtenir de bons résultats.


La bonne période pour tailler les arbustes à feuillage persistant

La bonne période pour tailler les arbustes à feuillage persistant

Si la taille des arbres se passe en hiver, la taille des arbustes est généralement réalisée à la fin de l’hiver. L’opération permettra de préparer les arbustes pour accueillir le printemps. Une taille peut également être réalisée en début d’été. Cette taille concerne les arbustes à floraison printanière. En automne, une taille légère permet de garder un aspect propre à vos arbustes.

La taille des arbustes à feuillage persistant s’effectue en fonction de l’aspect souhaité du buisson. Pour les arbustes peu poussant, la taille est plutôt limitée. Tandis que pour les plantes vigoureuses, il faut les tailler une à deux fois. Cela concerne par exemple, le buis, l’if, le berbéris, le troène… Pour certaines espèces telles que Lonicera pileata, la taille doit même être réalisée trois à quatre fois par an. Cette fréquence est primordiale pour garder l’aspect propre des arbustes, plus particulièrement s’ils servent de haie.

A lire aussi – Quand tailler les haies et les arbustes ?

Pour les arbustes à feuillage persistant, la taille doit se faire juste après la pousse printanière, c’est-à-dire entre avril et mai. Si d’un point de vue esthétique, les arbustes ne sont pas encore au top, procédez à une seconde taille en fin d’été ou d’automne, c’est-à-dire entre août et septembre. Cette deuxième taille est traditionnellement convenue pour les haies de buis ou d’if.

Cas des arbustes persistants  présents dans un espace restreint

Si votre jardin dispose d’un espace exigu, certains arbustes à feuillage persistant vont devenir encombrants. Or, leur feuillage décoratif est utile pour le jardin. Dans ce cas-là, retaillez les jeunes branches de moitié. C’est notamment le cas des sureaux noirs ou dorés, des arbres à perruques pourpres ou dorés et de l’érable negundo tricolore. Cela dit, cette retaille va éliminer toute possibilité de floraison. En contrepartie, vous obtenez des feuillages compacts et colorés.

Cas des arbustes persistants produisant de longues pousses

Dans le cas des abélias et éléagnus, une taille est nécessaire en été. En effet, ces arbustes persistants ont tendance à produire de longues pousses vigoureuses permettant aux arbustes d’avoir un aspect hirsute. La taille va les réduire en coupant les branches susmentionnées.

A lire aussi – Quelle est la période pour tailler les arbres ?

Cas des arbustes à floraison printanière

Les arbustes persistants à floraison printanière tels que céanothes ou camélias, vous ne devez couper que les inflorescences fanées.

Quelles sont les différentes tailles des arbustes à feuillage persistant ?

Quelles sont les différentes tailles des arbustes à feuillage persistant ?

La taille de fin d’hiver sert à réveiller l’arbuste après les temps rudes, si on peut le dire ainsi. Elle prépare également l’arbuste pour la belle saison. Pour ce faire, la taille permettra de donner une forme soignée à vos arbustes. La taille de fin d’hiver est assez sévère. Elle consiste à couper les branches mortes, malades ou celles qui ont été abîmées par le gel.

Effectuer une taille de début d’été permet de rafraîchir la plante après la floraison. Elle sert également à augmenter la ramification. Si des branches poussent au printemps, la taille servira à rééquilibrer la forme de l’arbuste persistant. Il s’agit aussi de couper les branches mortes et de raccourcir celles qui dépassent. A la fin de la taille, l’arbuste bénéficie d’un aspect harmonieux.

La taille d’automne est d’un intérêt purement esthétique. De ce fait, elle n’est pas obligatoire. L’objectif est de faire un rééquilibrage de l’allure de l’arbuste grâce à une taille légère. En effet, on évite de fragiliser l’arbuste avant l’hiver.

Comment tailler les arbustes  persistants ?

Comment tailler les arbustes persistants ?

Avant de commencer le travail, munissez-vous de matériels pour tailler les arbustes. Aussi, il est important de souligner que pour les arbustes persistants, il faut éviter de tailler sévèrement. Une taille trop forte est souvent suivie de pousses très vigoureuses mais la plante est dépourvue de fleurs. Par conséquent, réaliser la taille en douceur.

Voici les étapes à suivre :

  •         Dégager le haut de la plante afin d’optimiser l’entrée de la lumière. Cela favorise également l’apparition de nouveaux rameaux.
  •         Raccourcir les côtés pour favoriser l’apparition de nouveaux bourgeons tout en conservant la forme de l’arbuste qu’elle soit naturelle ou arrondie.
  •         Supprimer les rameaux les plus bas près du sol. Ces branches sont les plus vieilles.
  •         Retirer les bois morts à l’intérieur du buisson.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code