Quel outil pour tailler les arbustes ?

Quel outil pour tailler les arbustes ?


4.5/5 - (2 votes)

La taille des arbustes se passe généralement à la fin de l’hiver afin de les préparer pour accueillir le printemps. Mais une taille peut se faire en début d’été pour les arbustes à floraison printanière et une légère taille en automne pour garder les arbustes propres. Dans tous les cas, pour réussir la taille de vos arbustes, vous devez utiliser les bons outils. Voici la liste des outils à prévoir pour tailler les arbustes.

Un sécateur

Un sécateur pour tailler les arbustes

Le sécateur est l’outil le plus courant pour couper les branches des arbustes et les buissons ou bien les nettoyer. C’est l’outil que tous les jardiniers doivent disposer. On distingue trois modèles de sécateurs.


Les sécateurs à lames franches permettent de couper les branches des arbustes dont l’épaisseur est similaire à celle du crayon. On les utilise par exemple pour tailler les rosiers et de nombreux arbres fruitiers. Un sécateur à lames franches en acier permet de dégager l’intérieur d’un arbuste afin de l’éclaircir. Ils sont dotés d’une protection en mousse qui vous prévient contre l’apparition des ampoules.

On retrouve également les sécateurs à enclume. Ces modèles sont équipés de poignées ergonomiques qui sont antidérapantes. Ils servent à couper les branches plus épaisses telles que les rameaux. En général, on les utilise pour enlever les  branches mortes.

Il y a également les sécateurs électriques à batterie. Grâce à leur puissance, vous pouvez facilement procéder à l’entretien de vos arbustes. En effet, ces sécateurs sont équipés de lames hautes performances. Sa durée d’utilisation est prolongée grâce à  la présence de la batterie.

A lire – Quels matériels pour tailler les arbres ?  

Un coupe-branches

Coupe-branches

Si le sécateur ne parvient pas à couper les branches, utilisez un coupe-branches. C’est un outil possédant de fortes ressemblances au sécateur. Mais il arrive à sectionner des branches plus épaisses.

En effet, le coupe-branches permet de couper des branches allant jusqu’à 5 cm de diamètre en moyenne. Cet outil comporte de longues poignées et des doubles articulations ou crémaillères. Ces éléments permettent d’augmenter la force exercée par les bras de l’utilisateur et facilitent donc la taille des arbustes.

Ses bras longs permettent également de couper les branches assez hautes des arbustes qui sont difficilement accessibles. Les coupe-branches à enclume sont plus costauds mais ils offrent une coupe moins franche.

Une scie arboricole

Scie arboricole

Tout comme pour l’élagage des arbres, la scie constitue également un outil adéquat pour réaliser la taille des arbustes. Deux types de scie sont spécialement à privilégier.

  • La scie à élagage avec gaine dispose 

Cette scie est dotée d’une denture à triple tranchant et coupe en traction en poussée sans coincer. Elle dispose d’une lame de 30 cm qui vient à bout des branches d’une dizaine de cm de diamètre. La lame coupe facilement les branches tout en gardant nette la plaie.

  • La scie télescopique à élaguer

Cette scie pour élagage sert à couper les branches situées à plus de 3,50 m de hauteur sans que vous ayez besoin d’utiliser un escabeau ou une échelle. La scie télescopique est équipée de lames à triple tranchant pour sectionner les branches, même celles qui se trouvent au centre de l’arbuste. Elle est extensible de 1,50 à 2,50 m. Afin que le manche ne vous tombe pas dessus, un cliquet permet de le verrouiller.

Un ébrancheur

L’ébrancheur est également un outil parfait pour tailler les arbustes. On distingue deux types d’ébrancheur.

  • L’ébrancheur à enclume téléscopique

Cet ébrancheur en acier tubulaire est doté de cliquet avec verrouillage de sécurité. Grâce à ses poignées télescopiques, vous pouvez découper les branches plus hautes. L’ébrancheur atteint les branches des arbustes de plus de 2m de hauteur.

  • L’ébrancheur à lame franche

C’est un outil en acier tubulaire oval. Vous pouvez vous en servir pour tailler les branches de la même épaisseur qu’un pousse. Cet ébrancheur est équipé de poignées anti-dérapantes pour faciliter la manipulation et le travail. D’ailleurs, la coupe est bien nette.

La cisaille

La cisaille est utile pour tailler les arbustes à feuillages persistants et les haies. Cet outil permet surtout de tailler les surfaces qui sont difficilement accessibles. Les jardiniers l’utilisent également pour couper les repousses de végétaux et les bordures de pelouse.

Pour donner une belle sculpture à vous arbustes, la cisaille est un outil incontournable. Il présente le même mécanisme qu’un sécateur. Vous pouvez retrouver les modèles manuels et électriques à batterie.

L’échenilloir

Cet outil est de moins en moins utilisé mais il reste pratique pour tailler les arbustes. L’échenilloir permet de couper les branches en hauteur sans avoir besoin de monter sur une échelle. Pour actionner le sécateur de l’outil, vous disposez de différents systèmes. Il peut s’agir d’une classique cordelette, d’un système de chaîné inséré dans le manche télescopique… Il sert notamment à tailler les pommiers.

Comment prendre soin de vos outils ?

Comment prendre soin de vos outils ?
Free public domain CC0 photo.

Pour que vos outils durent dans le temps, il faut les entretenir. C’est également une étape importante pour garantir la performance de vos outils pour que vous puissiez tailler de manière optimale.

Pour ce faire, après chaque utilisation, prenez soin de nettoyer vos outils. Ils seront propres pour la prochaine taille. De plus, si un arbuste taillé est porteur de maladies, un outil non nettoyé pourrait contaminer les autres arbustes.

Voici ce que vous devez faire pour l’entretien de vos outils de jardinage. 

  • Passez quelques gouttes d’huile de temps à autre sur les ressorts, les articulations et les lames de vous outils.
  • Aiguisez vos lames chaque saison.
  • Nettoyez vos outils au savon noir puis plongez-les dans de l’alcool 90° pour désinfecter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code