Quels outils pour débroussailler ?

Coupe-bordure : que faire avec cet engin ?


4/5 - (3 votes)

Vous êtes fan des beaux jardins avec des espaces bien dessinés ? Le coupe-bordure deviendra votre meilleur ami. Il permet de dessiner des bordures bien nettes pour que chaque espèce florale qui pousse dans votre jardin ait un endroit bien à lui. Zoom sur cet engin souvent confondu avec la débroussailleuse.

Qu’est-ce qu’un coupe-bordure ?

Comme son nom l’indique, c’est un outil qu’on utilise pour tailler les bordures de nos parterres de fleurs ou de nos pelouses. Il est idéal pour les perfectionnistes qui aiment que rien ne dépasse. Il permet de tracer des lignes bien nettes et d’ainsi mettre en avant chaque partie de votre jardin.


A lire – Rotofil : comment bien utiliser cet appareil ?

Il ne doit pas être confondu avec la débroussailleuse. Vu leurs noms respectifs, ils remplissent des tâches différentes. Le premier dessine des bordures alors que le second sert à retirer les broussailles et les herbes folles.

Dans une certaine mesure toutefois, certains coupes-bordure peuvent remplacer la débroussailleuse. Les modèles puissants permettent effectivement de venir à bout des herbes folles, surtout dans les endroits difficiles d’accès.

Découvrez des conseils pour bien aménager un jardin

Découvrez d’autres conseils pour mieux entretenir son jardin :

A quoi ressemble un coupe-bordure ?

Des outils pour jardiner

Le coupe-bordure est pourvu de :

  • un manche à deux poignées :

La première permet de le maintenir tandis que la seconde sert à l’orienter.

  • un système de motorisation situé dans la partie inférieure :

La motorisation peut être électrique, mais vu la limite imposée par le fil à brancher sur secteur, on a vu apparaître des modèles à batterie rechargeable et des modèles à moteur thermique.

  • une tête de coupe :

Elle se compose d’un axe tournant qui, sous l’impulsion du moteur, va entraîner le fil dans un mouvement de rotation. Voilà pourquoi on l’appelle aussi rotofil.

Notez qu’à la place du fil, on peut avoir une lame. Ce type de coupe-bordure à lame tend toutefois à disparaître, car les lames n’offrent pas un rendu aussi net que le fil. De plus, elle est plus fragile surtout si elle entre en contact avec des pierres et ceci augmente le risque en cas de projection.

  • une bobine de fil de nylon :

Le fil du coupe-bordure s’enroule sur une bobine fixée sur une petite cassette. La bobine a un emplacement précis et on peut la retirer ou l’installer facilement en cas de besoin. Avant d’utiliser le rotofil, il faut extraire un brin de fil de la bobine et le laisser dépasser à l’extérieur. C’est lui qui va réaliser la taille des herbes lorsqu’il va tourner à grande vitesse. Tant que la bobine de fil n’arrive pas jusqu’au bout de la longueur du fil enroulée autour, l’engin peut continuer de fonctionner.

Le diamètre du fil varie entre 1.2 et 2.4 mm. La majorité des modèles n’est dotée que d’une seule sortie de fil, mais certains possèdent deux sorties. Selon les cas, la largeur de coupe peut aller de 20 à 40 cm.

Contrairement à la lame, lorsque le fil heurte une pierre, il se désagrège sans exposer l’utilisateur et les personnes alentour d’une éventuelle projection. Et remplacer la bobine de fil coûte moins cher que de remplacer une lame.

  • un carter de protection :

Il prend la forme d’un demi- cercle ou d’un trois-quart de cercle en plastique. Il est placé au-dessus de la tête de coupe pour protéger les utilisateurs des éventuelles projections de pierre, de brindilles ou de terre. Lorsque le sol se compose de beaucoup de pierre, pensez à utiliser un enfouisseur de pierre avant d’y planter vos fleurs et votre gazon.

Quel coupe-bordure choisir ?

Il existe trois modèles de coupe-bordure : l’électrique, celui à batterie et celui à moteur thermique.

Le coupe-bordure électrique

Pour l’utiliser, il faut le brancher en permanence sur une prise électrique. Sa portée est donc limitée et surtout, il faut faire attention à ne pas couper le fil lorsque l’engin est actionné. On l’apprécie cependant pour sa légèreté, car contrairement aux autres modèles, il ne pèse que dans les 2 kg.

Dans la catégorie des coupes-bordure filaires, la puissance des machines peut aller de 300 à 1200 W. Le choix dépend de son utilisation future. Si vous en avez besoin pour bien délimiter la pelouse et quelques parterres de fleurs, un petit modèle de 300 W suffit. Si la pelouse est assez vaste ou si vous souhaitez l’utiliser aussi pour tailler quelques herbes folles, préférez un modèle plus puissant.

Lire aussi – Comment faire un désherbant puissant et naturel ?

Le coupe-bordure à batterie

Grâce à l’absence de fil, il est plus pratique de travailler avec ce modèle surtout si on a un grand jardin à entretenir et pas de prise dans chaque recoin. Dans cette catégorie, les batteries ont une puissance comprise entre 18 V et 36 V. Votre choix se fera en fonction de la surface à tailler. Pour un jardin de 400 m², une batterie de 18 V peut suffire. Au-delà, il est mieux d’investir dans un modèle plus performant. Due à la présence de batterie, ce modèle est forcément un peu plus lourd que l’électrique.

En ce qui concerne leur autonomie, elle peut aller de 30 mn à une heure, voire un peu plus. L’astuce c’est de le recharger entièrement la veille avant de l’utiliser. Si vous l’utilisez en tant qu’outil de travail, prévoyez une seconde batterie pour pouvoir travailler plus longtemps.

Le coupe-bordure thermique

Il s’utilise avec de l’essence, généralement mélangée avec du lubrifiant. Il dispose d’ailleurs d’un réservoir à carburant. Cela le rend plus lourd, mais aussi plus bruyant et plus polluant que ses cousins. Néanmoins, lorsqu’on doit opérer sur une très grande surface, loin de prise électrique pour brancher un fil ou pour recharger la batterie, il est le modèle le mieux adapté.

En fonction des modèles, on peut retrouver une motorisation à 2 temps ou à 4 temps. Cela lui confère plus de puissance et une meilleure performance. Les paysagistes et jardiniers préfèrent de loin l’utiliser pour avancer plus vite. Par rapport aux deux modèles cités ci-dessus, le coupe-bordure thermique nécessite plus d’entretien. Si vous avez investi dans ce genre de modèle pour entretenir votre jardin, tâchez de l’utiliser durant le même créneau horaire pour les tondeuses afin que le bruit généré ne gêne pas les voisins.

Pourquoi investir dans un coupe-bordure ?

Pourquoi investir dans un coupe-bordure ?

Le coupe-bordure, même s’il peut parfois servir à tailler des herbes, sert principalement à entamer des travaux de finition et d’entretien du jardin. Il permet de bien dessiner les bordures des allées et des différents espaces du jardin. Il aide aussi à tailler, de manière nette, les parties autour des arbres et des arbustes. Grâce à son manche et à son poids, on peut l’utiliser pour tailler les herbes qui ont poussé sur les murets. Attention, il ne permet pas de tailler des arbres.

Mais pourquoi le préférer à une débroussailleuse ? Pour une question de coût. Il est effectivement plus abordable d’une débroussailleuse, mais est moins performant que cette dernière. Idéalement, il doit être associé à une débroussailleuse pour un entretien optimal du jardin. Il complète le travail de la débroussailleuse et/ou de la tondeuse à gazon. Découvrez les différents types de tondeuse à gazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code